AccueilActualités FranceAprès la drôle d’attente, Gabriel Attal s’apprête à compléter son gouvernement

Après la drôle d’attente, Gabriel Attal s’apprête à compléter son gouvernement

Gabriel Attal, ici lors de sa déclaration de politique générale.
Stevens Tomas/Stevens Tomas/ABACA

DÉCRYPTAGE – Composé aujourd’hui de 14 membres, le gouvernement pourrait en compter deux fois plus à l’issue des nominations des ministres délégués et secrétaires d’État.

L a déclaration de politique générale livrée mardi, le gouvernement va enfin pouvoir s’élancer et s’étoffer, trois semaines après la première vague de 14 nominations. Mercredi matin, de nombreux poids lourds du pouvoir exécutif se sont pressés dans les studios des radios et des télévisions, soucieux de sortir de leur discrétion après le discours de Gabriel Attal.

De Bruno Le Maire (Économie) à Catherine Vautrin (Santé et Travail), en passant par Gérald Darmanin (Intérieur), Éric Dupond-Moretti (Justice) et Rachida Dati (Culture), tous ont fait le service après-vente de l’intervention du chef du gouvernement. Lequel a, lui, reçu à Matignon la Confédération paysanne et la Coordination rurale, pour reprendre le fil de la crise agricole qui perdure malgré plusieurs annonces égrenées depuis vendredi.

Dans le même temps, le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, a annoncé 80 millions d’euros d’aides pour les viticulteurs sur Sud Radio. Avant de prendre la direction de Bruxelles, où il a plaidé…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Vente Flash

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici