AccueilActualités FranceAttaque du 7-Octobre en Israël: les victimes françaises honorées aux Invalides

Attaque du 7-Octobre en Israël: les victimes françaises honorées aux Invalides

Quatre mois jour pour jour après les attaques du Hamas sur Israël, un hommage national a été rendu ce 7 février aux 42 victimes françaises de ces attaques. Il a lieu aux Invalides, à Paris.

Publié le :

2 mn

 

La cérémonie a débuté avec l’entrée des portraits des victimes françaises dans l’immense cour pavée des Invalides, au son des tambours militaire. Au total, 42 visages, portés par la garde républicaine, accompagnés de l’âge et du prénom des personnes décédées. Le Kaddish, prière juive de deuil, remise en musique par le compositeur français Maurice Ravel, a résonné, ajoutant de la gravité à l’instant.

Sur l’écran géant, les visages des victimes forment une grande mosaïque face à la tente dans laquelle se rassemblent les invités. Près de 1 000 personnes ont été conviées, à cette cérémonie, à commencer par les familles des 55 victimes des attaques du 7 octobre 2023. 55 Français ou Franco-Israéliens, car il y a les 42 victimes, mais aussi les familles des quatre otages libérés, les six autres blessés, et enfin les familles des Français toujours portés disparus, au nombre de trois présumés otages d’après les autorités françaises.

La France a affrété spécialement un avion

C’est donc à toutes les victimes que l’État français rend hommage aujourd’hui. Les familles présentes à l’hommage ont d’ailleurs été prises en charge par la France qui a affrété un avion pour leur permettre d’assister à cette cérémonie.

Beaucoup d’officiels ont aussi été invités pour l’occasion. Les représentants des différents cultes : Yonathan Arfi, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), l’archevêque de Paris également.

Le président israélien, Isaac Herzog, invité, n’a pas pu être présent pour des raisons d’agenda. C’est donc l’ambassadeur d’Israël en France qui a représenté le pays.

« Le plus grand massacre antisémite de notre siècle »

Le président français Emmanuel Macron a prononcé un discours d’une vingtaine de minutes. Dans un premier temps, il est revenu sur le déroulé des évènements du 7 octobre. « Il était six heures et le Hamas lança par surprise l’attaque massive et odieuse du plus grand massacre antisémite de notre siècle. ». Puis, il a évoqué de manière elliptique la situation actuelle au Moyen-Orient dans un exercice d’équilibriste : « Toutes les vies se valent, inestimables aux yeux de la France, affirme le président français. Les vies que nous honorons aujourd’hui sont tombées, victimes d’un terrorisme que nous combattons sous toutes ses formes ». Et le président français poursuit : « Jamais, nous ne laisserons prospérer l’esprit de revanche dans cet instant de deuil, rien ne doit jamais nous diviser ».

La cérémonie s’est conclue avec une minute de silence, la reprise du Kaddish jouée par la Garde républicaine, et la Marseillaise. Les portraits ont ensuite quitté la cour des Invalides. Emmanuel Macron, le président français, a prévu de s’entretenir avec les familles des victimes du 7-Octobre. 

 

À lire aussi :Libérations d’otages du Hamas: «Le terrorisme, c’est viser un collectif à travers des individus»

Source du contenu: www.rfi.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici