AccueilActualités FranceDiscours de Gabriel Attal: la Nupes dépose une motion de censure, le...

Discours de Gabriel Attal: la Nupes dépose une motion de censure, le RN et la droite temporisent

Les rangs de la gauche tantôt attentifs, tantôt distraits lors de la déclaration de politique générale de Gabriel Attal, ce mardi 30 janvier.
Abdullah Firas/Abdullah Firas/ABACA

DÉCRYPTAGE – Alors que 146 députés de gauche ont déposé une motion, l’autre côté de l’Hémicycle patiente.

Il ne fallait pas rater l’entrée en scène de Gabriel Attal, mardi après-midi. Lorsque le nouveau premier ministre monte à la tribune pour prononcer son discours de politique générale, tous les députés du camp présidentiel se lèvent comme un seul homme, l’accueillant dans une grande ovation. Juste à côté, sur les bancs de la droite, Éric Ciotti suit le mouvement, d’un air distrait.

Debout, le président des Républicains commence à taper dans ses mains, quand sa voisine de banc, Véronique Louwagie (LR), le rappelle à l’ordre, dans un sourire. Gêné, il se rassoit au bout de quelques secondes. Les deux élus s’en amusent pendant plusieurs minutes, dans un franc fou rire. «Un lapsus révélateur», se gausse une élue de gauche, qui assiste, hilare, à la scène. «Un réflexe pavlovien, j’étais en train d’écrire un message», s’explique Éric Ciotti.

C’est que les bancs de la droite ne sont plus là pour faire de la «coconstruction» avec les macronistes, après la censure par le Conseil constitutionnel de…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici