AccueilActualités FranceÉlections européennes: les temps forts du dernier débat des principales têtes de...

Élections européennes: les temps forts du dernier débat des principales têtes de liste

La campagne pour les élections européennes est entrée dans sa dernière ligne droite. Alors que le vote aura lieu ce dimanche, un ultime débat a réuni les principales têtes de liste ce mardi 5 juin. Un dernier rendez-vous avec les français qui faisait figure de dernière chance et un espoir pour les candidats que le débat joue une dynamique dans les sondages.

Publié le :

3 mn

Plus que trois jours pour faire campagne et les têtes de liste se démultiplient sur le terrain et dans les médias, espérant faire la différence avant les élections européennes dimanche. Le dernier grand oral a eu lieu ce mardi soir sur France 2 et France Inter, pour Jordan Bardella (RN), Valérie Hayer (Renaissance), Raphaël Glucksmann (PS-PP), François-Xavier Bellamy (LR), Manon Aubry (LFI), Marie Toussaint (Les Écologistes), Marion Maréchal (Reconquête !) et Léon Deffontaines (PC) pour espérer faire passer des derniers messages et peser dans la dernière ligne droite. 

Les candidats ont longuement débattu des politiques migratoires au sein de l’Union européenne, Jordan Bardella a logiquement été offensif sur le sujet, qualifiant plusieurs autres têtes de liste d’ « immigrationnistes » et se faisant taxer en retour de « fasciste » par l’écologiste Marie Toussaint. 

À lire aussiNouvelle-Calédonie: de fortes incertitudes sur la tenue des élections européennes

 

Sans surprise sur cette question, le clivage gauche droite opère, avec une gauche qui a fait bloc. Raphaël Glucksmann a déploré l’absence de politique migratoire européenne et appuyé sa volonté de « développer des voies légales de migrations pour avoir une arrivée encadrée, maîtrisée, de travailleurs qui peuvent ensuite repartir ». Le candidat PS Place publique espère maintenir jusqu’au bout la dynamique favorable dans laquelle il se trouve dans les sondages. 

Quant à François-Xavier Bellamy, il a tenté de se démarquer en réaffirmant sa volonté de construire des murs à certaines frontières européennes. « Ce qui fait que des gens meurent en Méditerranée, ce n’est pas que l’Europe ait des frontières, c’est que l’Europe n’en ait plus », a-t-il martelé, soulignant au passage son travail sur la question migratoire au Parlement européen. 

L’Ukraine a également pris une place importante

L’Ukraine a aussi été au centre des échanges, donnant lieu à une vive passe d’armes entre Jordan Bardella et Raphaël Glucksmann. Le second reprochant notamment au premier d’avoir sur sa liste « le petit télégraphiste du Kremlin », l’eurodéputé Thierry Mariani, connu pour ses positions pro-russes et accusant le RN d’avoir « applaudi » lors de l’annexion de la Crimée par la Russie. « Je ne suis pas pour que la France devienne une cobelligérante […] La guerre, c’est du sérieux ! », a répliqué la tête de liste RN.

De son côté, l’objectif de la soirée pour la candidate Renaissance a été de faire entendre sa voix. Reléguée au second plan par l’omniprésence du Premier ministre et du Président dans sa campagne, Valérie Hayer s’est attaquée d’emblée à son invisibilisation. « Je n’ai besoin ni des commentateurs, ni des adversaires pour parler à ma place », a-t-elle lancé, avant d’enchaîner : « Les punchlines, ce n’est pas mon truc ». 

À lire aussiÉlections européennes: «Quand Emmanuel Macron intervient dans la campagne, c’est contre-productif»

 

Une riposte en mode opération-sincérité où elle a vanté son sérieux d’eurodéputée française « la plus influente » à Strasbourg, selon un baromètre européen. Loin devant tous ses adversaires dans les intentions de vote, Jordan Bardella a été la cible de tous ses concurrents. Objectif pour lui : essayer de s’en sortir sans écorner son statut de favori, ni prendre de risque. 

La campagne prendra fin ce vendredi 7 juin à 23h59 afin de laisser place au silence électoral jusqu’au 9 juin, jour du vote. 

Source du contenu: www.rfi.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici