AccueilActualités FranceNouvelle-Calédonie: la difficile organisation des élections européennes

Nouvelle-Calédonie: la difficile organisation des élections européennes

Les élections européennes ont lieu ce dimanche 9 juin en France. Pour la Nouvelle-Calédonie, c’est un scrutin délicat à organiser, plus de deux semaines après les violences qui ont enflammé Nouméa et des villes du Sud, portant le bilan à huit morts. Il n’y a pas eu de campagne électorale, et ce ne sera pas un jour de vote ordinaire.

Publié le :

2 mn

L’un des deux hommes blessés par balles par des gendarmes en début de semaine a succombé à ses blessures hier, a annoncé ce samedi 8 juin le procureur de la République de Nouméa dans un communiqué.

C’est dans ce contexte particulier que se tiendra le scrutin européen. Si, dans l’ensemble, la situation s’améliore la libre circulation n’est pas rétablie. Les 296 bureaux de vote du territoire ont été regroupés en 50 lieux. Les procurations arriveront directement sur place, mais pas par le courrier, qui n’est plus distribué. Ce mercredi sur RFI, la ministre chargée des Outre-mer, Marie Guevenoux a déclaré que les élections se tiendraient normalement sur 90% du territoire.

À lire aussiNouvelle-Calédonie: de fortes incertitudes sur la tenue des élections européennes

Les élus comprennent que le scrutin doit avoir lieu. Cependant, certains maires auraient préféré plus de souplesse : par exemple, que les bureaux de vote puissent être ouverts moins longtemps, pour que les électeurs qui participent au dépouillement ne rentrent pas chez eux après le couvre-feu. « Habituellement, j’ai 26 bureaux de vote à 18 endroits différents. En tenant compte de la situation avec des lieux incendiés ou saccagés, cette année, j’ai prévu de concentrer les 26 bureaux de vote sur deux sites seulement », explique Yoann Lecourieux, le maire de Dumbéa au micro de Frédérique Genot.

Lors du précédent scrutin européen, il y a cinq ans, la participation n’avait pas atteint 20 %. Dans le contexte actuel, alors que le carburant manque par endroit, que l’approvisionnement des magasins d’alimentation n’est pas assuré sur tout le territoire, et que les tensions politiques ne sont pas apaisées, ces élections européennes pourraient être marquées par un taux d’abstention record. 

À lire aussiCrise en Nouvelle-Calédonie: l’aéroport de Nouméa restera fermé «jusqu’à nouvel ordre»

Source du contenu: www.rfi.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici