AccueilActualités FranceRassemblement national: entre Marine Le Pen et Jordan Bardella, une histoire de succession

Rassemblement national: entre Marine Le Pen et Jordan Bardella, une histoire de succession

Marine Le Pen et Jordan Bardella lors de leurs vœux, le 15 janvier 2024 (Paris).
BERTRAND GUAY/AFP

DÉCRYPTAGE – Au milieu d’une imprévisibilité judiciaire et politique, une chose rassure Marine Le Pen: la trajectoire politique de son héritier.

Marine Le Pen n’aime pas faire de grands plans sur plusieurs mois ou sur plusieurs années. Elle dit toujours à ses proches que c’est le meilleur moyen «de se planter». La double finaliste à la présidentielle préfère changer de braquet à la dernière minute. Cela la rassure.

Je peux passer sous un bus

Marine Le Pen

Quand elle pense à 2027, Marine Le Pen voit surtout les longs mois qui la séparent de l’échéance. Entre aujourd’hui et la future campagne pour l’élection présidentielle, la présidente du groupe parlementaire du Rassemblement national (RN), se dit que tout peut arriver. «La vie a plus d’imagination que nous», dit-elle souvent. C’est pourquoi, quand elle évoque sa candidature présidentielle, elle préfère préciser: «Je suis la candidate naturelle de mon camp.» Et d’ajouter, comme en avril dernier sur RTL: «Au moment où je vous parle, je suis la candidate naturelle. Ce ne sera peut-être pas le cas dans trois ans.» Que pourrait-il se passer? «Je peux passer sous un bus», confie en privé Marine Le Pen en rigolant. Il y a aussi…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici