AccueilInternationalAu Royaume-Uni, le nouveau gouvernement travailliste au défi de l’immigration

Au Royaume-Uni, le nouveau gouvernement travailliste au défi de l’immigration

DÉCRYPTAGE – Le premier ministre Keir Starmer abandonne le «plan Rwanda» des conservateurs, mais veut réduire les arrivées d’étrangers dans le pays.

Correspondant à Londres

Le Parti travailliste avait promis de torpiller le « plan Rwanda » mis sur pied par le gouvernement conservateur s’il arrivait au pouvoir. À peine installé à Downing Street, Keir Starmer a confirmé l’abandon du projet d’envoyer les migrants arrivés clandestinement au Royaume-Uni dans ce pays d’Afrique centrale. Pour autant, le nouveau premier ministre a – de manière inédite pour la gauche britannique – promis de faire baisser le nombre d’arrivées d’étrangers dans le pays. Tony Blair lui a d’ailleurs recommandé de s’attaquer sérieusement à la question migratoire.

Pour Keir Starmer, le projet Rwanda « était mort et enterré avant même de commencer ». « Il n’a jamais été dissuasif, je ne suis pas prêt à continuer avec des mesures gadgets », a-t-il déclaré après le premier Conseil des ministres du gouvernement travailliste, installé après la victoire massive aux élections de jeudi dernier. Au printemps, le Parlement avait adopté une loi permettant ces expulsions. Le…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici