AccueilCulture« Creation of the Gods I » : une fresque historique dopée aux effets numériques

« Creation of the Gods I » : une fresque historique dopée aux effets numériques

L’AVIS DU « MONDE » – POURQUOI PAS

Creation of the Gods I, de Wuershan s’annonce comme le premier volet d’une saga adaptée d’une légende chinoise, en fait l’adaptation d’un roman du XVIIe siècle à la paternité incertaine, L’Investiture des dieux. Une femme-démon manipule un souverain en l’obligeant à faire le vide autour de lui. Un sage ayant renoncé à l’immortalité, flanqué d’un jeune guerrier et d’une gamine dotée de superpouvoirs tentent de l’en empêcher.

L’épique se mêle ici au fantastique dans un maelstrom numérique où les batailles grandioses (celle qui ouvre le film notamment) se mêlent aux apparitions chimériques et monstrueuses (dragons, trolls géants, etc.) C’est parfois visuellement inspiré, c’est souvent confus, bourratif et kitsch. Création of the Gods I synthétise jusqu’à l’étouffement des décennies de cinéma de genre chinois entre la fresque historique, le Wu Xia Pian (film de chevalerie) et les arts martiaux, le tout dopé évidemment aux effets spéciaux numériques qui transforment le film en un gigantesque dessin animé. On nous promet une suite. Bien sûr.

Film chinois de Wuershan. Avec Bo huang, Fei Hsiang, Li Xuejian (2 h 28).

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici