AccueilCultureCoupes budgétaires, fermeture pour travaux, passe d'armes avec la maire écolo... Cacophonie...

Coupes budgétaires, fermeture pour travaux, passe d’armes avec la maire écolo… Cacophonie à l’Opéra et à l’orchestre de Strasbourg

Reprise de Lakmé à l’Opéra du Rhin cet automne, avec Sabine Devieilhe, dans la mise en scène de Laurent Pelly.
Klara Beck/Opéra du Rhin

ENQUÊTE – L’Opéra du Rhin et l’Orchestre philharmonique, institutions prestigieuses, voient leurs subventions rabotées par la majorité EELV. L’opposition et les musiciens s’alarment.

Le conseil municipal de Strasbourg, lundi 5 février, s’annonce électrique. Des Républicains au Parti socialiste, en passant par Renaissance et Horizons, l’opposition s’insurge contre les nouvelles coupes budgétaires de la maire écologiste Jeanne Barseghian qui frappent le secteur culturel. Après les musées, l’Opéra national du Rhin (ONR) et l’Orchestre philharmonique de Strasbourg (OPS) sont dans le viseur. Les deux institutions ont vu leurs subventions municipales baisser de 2,5 %. Dès 2023 pour l’Opéra et à partir de 2024 pour l’orchestre.

Mi-janvier, une délégation de musiciens accompagnée par le premier basson cégétiste Rafael Angster a été reçue par Jeanne Barseghian. « Nous ne doutons pas de sa sincérité quand elle dit son attachement à l’orchestre, mais sommes ressortis sans aucune garantie sur sa pérennité», s’inquiète le représentant CGT. Un tract, signé par tous les musiciens, sera distribué aux spectateurs ces jours-ci. «La réduction de 2,5 % représente 180.000 euros», détaille…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici