AccueilCultureDe scène en scène : la sélection musicale du « Monde Afrique » #191

De scène en scène : la sélection musicale du « Monde Afrique » #191

Chaque vendredi, Le Monde Afrique vous présente trois nouveautés musicales issues ou inspirées du continent. Cette semaine, alors que la saison des festivals s’ouvre en France, nous avons sélectionné trois événements qui accordent une place particulière aux artistes africains : direction Toulouse avec Rio Loco, Marseille avec Africa Fête et Arles avec Les Suds.

ElGrandeToto, à Toulouse

Pour sa 29édition, intitulée « Odyssea », le festival toulousain Rio Loco a choisi de jeter des ponts entre les deux rives de la Méditerranée. Du 12 au 16 juin, ce sont donc des artistes venus d’Espagne, de Grèce, de Turquie ou d’Afrique du Nord qui feront vibrer la prairie des Filtres, au bord de la Garonne.

Le Maghreb sera particulièrement bien représenté, avec les Tunisiens Nuri et Ammar 808, le collectif franco-algérien Acid Arab, le groupe berbéro-toulousain Tiwiza ou encore, côté Maroc, le spectacle « Aïta mon amour » et le DJ Guedra Guedra… Mais c’est le jeudi 13 juin que l’ambition du festival prendra toute son ampleur avec une soirée rap intitulée « De Casa à la planète Mars » et réunissant le Marocain ElGrandeToto, star dans le monde arabe avec près de 3 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify, le Marseillais Soso Maness et le Toulousain Don Choa.

Studio Shap Shap, à Marseille

A Marseille, le festival Africa Fête célébrera ses 20 ans, du 18 au 22 juin, à la Friche la Belle de mai. Fondé par Mamadou Konté, un ancien travailleur immigré devenu un personnage clé de la production musicale africaine et disparu en 2007, l’événement se décline aussi régulièrement au Sénégal.

La programmation, certes bien plus modeste que celle de Rio Loco – l’équipe du festival évoquant des « baisses drastiques des budgets et subventions » –, a pour tête d’affiche les Maliens de Bamba Wassoulou Groove, auxquels se joindront notamment la chanteuse sud-africaine Bongi (installée à Marseille) et le collectif nigérien Studio Shap Shap, qui combine des instruments traditionnels rares avec des sonorités électroniques. Une douce folie qu’on peut voir à l’œuvre dans le clip du morceau Merci, extrait de son premier EP, Le Monde moderne, paru en 2022.

Sami Galbi, à Arles

On reste dans les Bouches-du-Rhône avec le festival Les Suds, à Arles, qui aura lieu du 8 au 14 juillet. Riche d’une vingtaine de concerts et DJ sets, la programmation offre quelques incursions dans les musiques africaines, qu’il s’agisse de routes bien balisées avec l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly, maître incontesté du reggae sur le continent, ou de chemins de traverse avec le groupe Twende Pamoja, qui réunit le violoniste français Théo Ceccaldi, le DJ ougandais Faizal Mostrixx, la chanteuse tanzanienne Kadilida et la rappeuse nigériane Aunty Rayzor.

Autre concert à ne pas manquer : celui du Franco-Marocain Sami Galbi, le 13 juillet, dans la cour de l’archevêché. Auteur, compositeur et interprète qui ne manque pas de second degré – le clip de Dakchi Hani en témoigne –, l’artiste basé en Suisse revisite façon disco le raï et le chaabi de son enfance.

Retrouvez tous les coups de cœur musicaux de la rédaction dans la playlist YouTube du Monde Afrique.

A Paris, les festivals du Cabaret sauvage et de l’IMA

En juin, Paris aussi vibrera au rythme des musiques africaines. D’abord au Cabaret sauvage (19arrondissement), qui accueillera du 11 au 16 juin un Festival d’été au cours duquel sont programmés plusieurs artistes liés au continent, tels que la joueuse de kamele ngoni Sîan Pottok, la chanteuse suisso-algérienne Flèche Love, le groupe touareg Imarhan et le joueur de kora Cherif Soumano Mamadou.

Puis à l’Institut du monde arabe (IMA, 5arrondissement), du 13 au 20 juin, avec le festival Arabofolies, qui met cette année un accent particulier sur la Tunisie à travers le duo Yuma, le trio Bénarès et le chanteur Slim Ben Ammar. Les programmations complètes sont à retrouver sur les sites des deux événements.

Réutiliser ce contenu

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici