AccueilCultureGrammy Awards : Taylor Swift, récompensée pour « Midnights », annonce un nouvel album ; « What...

Grammy Awards : Taylor Swift, récompensée pour « Midnights », annonce un nouvel album ; « What Was I Made For ? » de Billie Eilish chanson de l’année

Les Grammy Awards ont débuté ce dimanche 4 février, dans la soirée, pour une cérémonie qui célèbre l’omniprésence des femmes au sommet du paysage musical américain et offre une chance à Taylor Swift de cimenter son statut de reine de la pop, avec un possible quatrième prix de l’album de l’année.

« Pouvons-nous savourer une seconde le fait que les femmes ont dominé la musique cette année ? », a lâché l’humoriste sud-africain Trevor Noah en lançant la 66ᵉ cérémonie de cet équivalent des Oscars de la musique. « Sept des nommés pour l’album de l’année sont des femmes », a-t-il souligné sous les applaudissements.

Récompensée en début de soirée par le prix du meilleur album pop avec Midnights, Taylor Swift en a profité pour réaliser un grand coup marketing, en annonçant la sortie d’un nouvel album le 19 avril, intitulé The Tortured Poets Department.

Si la chanteuse de 34 ans rafle l’album de l’année, elle entrerait au panthéon des Grammy Awards, en dépassant les légendes Frank Sinatra, Paul Simon et Stevie Wonder, qui ont remporté ce prix trois fois.

La reine de la pop vient d’être élue personnalité de l’année 2023 par le magazine Time. Et sa tournée « Eras Tour » a rencontré un succès phénoménal. Elle a généré plus d’un milliard de dollars de recettes en soixante dates l’an dernier, un montant jamais vu dans l’histoire de la musique.

La chanteuse SZA reçoit le titre de meilleure chanson R&B pour son titre « Kill Bill », lors de la 66ᵉ cérémonie annuelle des Grammy Awards à la Crypto.com Arena de Los Angeles, le 4 février 2024.

SZA, l’artiste la plus nommée

Mais pour remporter la récompense suprême, l’Américaine devra se défaire d’une rude concurrence. La chanteuse SZA est l’artiste la plus nommée : elle concourt dans neuf catégories grâce à son album éclectique SOS, et a remporté le titre de meilleure chanson R & B pour son titre Kill Bill.

Olivia Rodrigo et Janelle Monae sont aussi en lice pour l’album de l’année, tout comme Lana Del Rey et Miley Cyrus. Cette dernière a remporté le gramophone de la meilleure performance pop solo au début de la soirée pour son tube Flowers, dont elle a livré une interprétation enflammée sur scène.

Egalement dans la course à la récompense suprême, le trio entièrement féminin boygenius, a remporté trois trophées dans les catégories rock, lors de la précérémonie où sont remis la plupart des plus de quatre-vingt-dix Grammys.

Le jazzman Jon Batiste est le seul homme en course dans les catégories majeures. Une évolution remarquable, pour une cérémonie qui a longtemps été critiquée pour son manque de diversité.

Cours en ligne, cours du soir, ateliers : développez vos compétences

Découvrir

Le patron de la Recording Academy, qui représente les professionnels de l’industrie musicale américaine, Harvey Mason Jr, s’est dit « optimiste » sur le fait que la forte présence des femmes ne se limite pas à l’édition 2024.

Le jury des Grammys a intégré 2 500 nouvelles femmes et compte désormais 40 % de personnes de couleur, a-t-il assuré à l’Agence France-Presse en marge d’un gala organisé avant la cérémonie officielle de dimanche.

« Nous voulons être sûrs d’être à la hauteur. Il y a donc du travail à faire. Il y en a toujours. Nous devons avoir plus de femmes, plus de personnes de couleur, plus de diversité », a-t-il insisté.

Tracy Chapman ovationnée, Killer Mike arrêté, Billie Eilish récompensée

Les premiers moments de la soirée ont été marqués par la standing ovation réservée à Tracy Chapman, qui a interprété son tube Fast Car en duo avec Luke Combs, lors d’une très rare apparition sur scène de la légende américaine. Le chanteur de country a repris ce titre qu’elle avait sorti en 1988, ce qui lui a valu une nomination cette année.

Les coulisses de la cérémonie ont aussi été marquées par l’arrestation du rappeur Killer Mike. Il a été menotté par la police dans les couloirs de la Crypto Arena, quelques moments après avoir été récompensé par trois gramophones, dont celui du meilleur album rap pour Michael.

Le rappeur américain Killer Mike avec ses trois gramophones lors de la 66ᵉ cérémonie annuelle des Grammy Awards à la Crypto.com Arena de Los Angeles, le 4 février 2024.

Sollicitée par l’AFP au sujet du motif de cette interpellation, la police de Los Angeles n’a pas immédiatement répondu.

Les têtes d’affiche de la soirée Olivia Rodrigo et Billie Eilish ont également livré d’émouvantes performances en live. La Californienne de 22 ans a interprété sa ballade mélancolique What Was I Made For ?, composée pour la bande originale du film Barbie. Un titre qui lui a valu peu après le prix de la chanson de l’année.

Le film de Greta Gerwig est l’un des invités de marque de la soirée, avec onze nominations pour sa bande originale. Il a remporté deux trophées lors de la précérémonie tenue dans l’après-midi.

Les Grammy Awards ont également honoré Joni Mitchell, grande figure de la génération Woodstock. A 80 ans, la Canadienne s’est produite pour la première fois sur la scène de la cérémonie et a remporté le prix du meilleur album folk.

La 66ᵉ cérémonie des Grammy Awards se poursuit, avec notamment le rappeur Travis Scott attendu sur scène.

Le Monde avec AFP

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici