AccueilCultureInjure sexiste à l’Eurovision: en Espagne, la renarde et les féministes

Injure sexiste à l’Eurovision: en Espagne, la renarde et les féministes

La chanteuse Maria Bas du groupe Nebulossa rattrapée par une polémique.
Joaquín P. Reina/Europa Press via Reuters Connect

DÉCRYPTAGE – Zorra, le titre de la chanson qui a remporté la sélection espagnol signifie dans le langage familier une insulte. Le débat est lancé.

RTVE, le groupe de l’audiovisuel public espagnol, compte expliquer au reste de l’Europe qu’un mot que tout le monde en Espagne considère comme une insulte (un synonyme de «prostituée» ou plus vulgairement «salope») ne veut dire que… «renarde». L’Eurovision prohibant les gros mots, la télé espagnole a prévu de se réfugier derrière la première acception de «zorra», la zoologique, pour défendre la chanson du même nom, choisie par le public et qui doit représenter le pays au concours musical.

«Si vous regardez “zorra” dans le Dictionnaire de l’Académie espagnole, a défendu la directrice de communication de RTVE, sa définition est très claire, et nous considérons que les paroles de la chanson sont complètement compatibles avec le règlement actuel.»

Le Dictionnaire de l’Académie commence bien par mentionner un «mammifère canidé de moins d’un mètre de long, queue incluse…» mais précise, dans sa quatrième acception, lapidaire : «prostituée». Les académiciens, qui ont bon dos, auraient du mal…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici