AccueilCultureLe Ballet de l’Opéra de Paris gaga d’Ohad Naharin

Le Ballet de l’Opéra de Paris gaga d’Ohad Naharin

Répétition pour Sadeh21, lundi dernier, au Palais Garnier.
Yonathan Kellerman/Opéra National de Paris

REPORTAGE – Le chorégraphe israélien a donné au Ballet de l’Opéra de Paris Sadeh21. Immersion au cœur des répétitions.

Les danseurs qui sont passés par la Batsheva Dance Company, fondée à Tel-Aviv par Bethsabée de Rothschild en 1964, l’appellent « Dieu ». Le chorégraphe israélien Ohad Naharin, 71 ans, qui la dirige depuis trente ans, est arrivé le 29 janvier à Paris. La première de Sadeh21, qu’il donne aux danseurs de l’Opéra de Paris, a lieu le 7 février. Pour ce chorégraphe qui traversait sans cesse le monde avec sa compagnie, le monde a basculé le 7 octobre : « La situation est folle et on se sent impuissant. Je m’investis pour prendre soin des danseurs et pour que la compagnie reste connectée au cœur de ce qui nous rassemble : la recherche sur comment et pourquoi on danse. Dans cette situation catastrophique, les valeurs humaines à la Bastheva n’ont jamais été si fortes. » Des mécènes ont compensé les pertes liées aux tournées : « La plupart des pays les ont annulées sauf la France et le Portugal. Le motif ? On craint de ne pas pouvoir assurer notre sécurité, ce qui est…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici