AccueilCultureLes Bodin's, Karine Le Marchand, Sara Forestier… Ils prennent parti pour les...

Les Bodin’s, Karine Le Marchand, Sara Forestier… Ils prennent parti pour les agriculteurs

Les Bodin’s (Vincent Dubois et Jean-Christophe Fraiscinet) ou Karine Le Marchand ont pris fait et cause pour les agriculteurs.
Adéquat, AFP / BERTRAND GUAY

Alors que les agriculteurs intensifient leur pression, acteurs, humoristes et personnalités du PAF se mobilisent et apportent leur soutien au mouvement.

« On doit tous être mobilisés ». Interviewée sur BFMTV le 31 janvier et au micro de RTL deux jours avant, Sara Forestier fait entendre son soutien aux agriculteurs. L’actrice deux fois césarisée soutient l’idée que l’État est en mesure de protéger son agriculture comme il protège sa culture, en prenant de mesures fortes. « L’exception culturelle française ne s’est pas faite avec des mesures de contournement», explique-t-elle. «Monsieur Attal a parlé d’exception agricole française, ce sont des mots qui obligent. Les agriculteurs ne veulent plus de blah blah. » Et la comédienne de 37 ans de proposer des solutions : « Le cœur du problème, c’est que les agriculteurs ne veulent pas vivre d’aides, ils veulent vivre de leurs revenus. Il faut des prix planchers, il faut interdire l’importation déloyale, il faut contrôler les marges. » énumère-t-elle.

« L’exception culturelle française, c’est un mot chic pour parler d’un protectionnisme qui ne dit pas son nom », affirme la comédienne réputée pour son franc-parler. « L’État français a décidé de protéger sa culture, et il l’a fait. » Elle propose de prélever une infime part du prix des produits agricoles et de placer cet argent dans une caisse commune qui servirait à favoriser uniquement la production agricole française, comme cela se fait au cinéma, où une partie du prix du billet est reversée dans une caisse en soutien à la production de films français. « Je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire, mais je dis qu’on peut le faire parce qu’on la fait pour la culture, ajoute-t-elle. On est capable de mettre en place des systèmes où on intervient dans le modèle économique pour protéger un secteur. On est tous concernés : la France est un pays agricole, tous nos ancêtres sont des agriculteurs », rappelle-t-elle avec conviction.

Karine Le Marchand, l’animatrice de l’émission L’amour est dans le pré et Famille de paysans sur M6 s’est quant à elle rendue à la rencontre des agriculteurs. Sur une autoroute de Seine-et-Marne, suivie d’une cargaison de croissants qu’elle a distribuée aux éleveurs, elle a pris la parole pour les encourager à ne « rien lâcher » tant qu’ils n’auront pas obtenu des mesures concrètes du gouvernement.

Sur les réseaux sociaux aussi des artistes affichent leur soutien, comme le duo d’humoristes des Bodin. Depuis trente ans, les deux hommes incarnent Maria Bodin, 87 ans, et son fils Christian, 50 ans, un agriculteur un peu niais qui vit avec sa mère despotique. Sur Facebook, les deux comédiens ont posté un message pour soutenir les agriculteurs. «Nous, Maria et Christian Bodin, les paysans, les agriculteurs, les éleveurs, on les voit faire, on habite à côté, on est de leur famille», poursuivent-ils avant de rappeler les conditions de travail qu’ils subissent : «La plupart d’entre eux travaillent comme des fous, 365 jours par an, du soir au matin et du matin au soir, pour gagner des clopinettes.» Le duo finit par encourager les éleveurs et agriculteurs à ne pas se laisser faire : «C’est vous qu’avez raison! C’est vous qui bossez comme des chiens pour faire manger le monde… Alors il est grand temps que le monde s’en rende compte!»

 »
data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici