AccueilCultureMoney for Nothing : les guitares de Mark Knopfler vendues pour des...

Money for Nothing : les guitares de Mark Knopfler vendues pour des centaines de milliers d’euros

On leur doit les tubes du groupe Dire Straits et elles ont battu des records aux enchères chez Christie’s. Un quart des bénéfices de cette vente est destiné à des organisations caritatives, dont la Croix Rouge britannique.

Des guitares de Mark Knopfler du groupe britannique Dire Straits, dont celle de leur tube «Money for Nothing», ont atteint mercredi des centaines de milliers de livres aux enchères chez Christie’s à Londres.

Pièce maîtresse de la vente, une Gibson Les Paul Standard originale de 1959 est partie pour 693.000 livres, frais inclus (812.841 euros).Il s’agit selon Christie’s d’un record aux enchères pour ce modèle. Elle a notamment servi lors de tournées en 2001 (Sailing To Philadelphia Tour) et 2008 (Kill To Get Crimson Tour). Mark Knopfler, aujourd’hui âgé de 74 ans, l’avait acquise auprès de Bobby Tench du Jeff Beck Group. Au dos de la guitare, du vernis manque, à l’endroit où l’instrument a frotté contre la ceinture de son propriétaire. Elle était estimée entre 300.000 et 500.000 livres (entre 400.000 et 570.000 euros).

Autre pièce de choix, la guitare de Money for Nothing et Brothers in Arms s’est vendue pour 592.200 livres (694.300 euros). C’est aussi sur cet instrument, achetée par l’artiste en 1983 à New York, que Mark Knopfler avait joué au concert Live Aid en 1985. Christie’s l’avait estimée entre 10.000 et 15.000 livres.

La guitare Schecter rouge et blanche de Walk of Life est quant à elle partie pour 415.800 livres (487.500 euros) – un record pour une Schecter – lors de cette vente qui a commencé avec deux heures de retard en raison de l’«intérêt extraordinaire» qu’elle a suscité, selon Christie’s. Néanmoins, les record atteints par des guitares de Kurt Cobain (4,7 et 6 millions de dollars) lors d’enchères en 2022 et 2020, n’ont pas été atteints.

Autre pièce particulièrement remarquable de la vente Mark Knopfler, une Gibson ES-335 1958, qui fait partie de la cinquantaine d’exemplaires produits lors de la première année de la première guitare électrique à corps semi-creux (semi-hollowbody), a été vendue pour 176.400 livres (206.800 euros)

Au total, la vente comprend 121 lots – guitares et amplis – et au moins un quart des bénéfices est destiné à des organisations caritatives, dont la Croix Rouge britannique.

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici