AccueilCultureNotre critique de They Shot the Piano Player: la quête d’un génie...

Notre critique de They Shot the Piano Player: la quête d’un génie méconnu du jazz

They Shot the Piano Player est une plongée dans la musique brésilienne, une enquête journalistique et un thriller politique.
Les Films d’Ici

CRITIQUE – Mis en dessin, le film de Fernando Trueba et Javier Mariscal retrace la vie de Tenorio Jr avant sa disparition. Et s’écoute autant qu’il se regarde.

Les pianistes ont parfois la vie dure au cinéma. Dans Tirez sur le pianiste (Shoot the Piano Player, dans la version anglaise), François Truffaut fait ses gammes avec Charles Aznavour ciblé par des gangsters. Le temps d’une scène, il sous-titre la chanson Avanie et framboise, de Boby Lapointe, joueur d’hélicon, de guitare sommaire ou de violon tsigane et non de piano, ce qui rend cette précision hors sujet. Le film est tiré d’une «Série noire» de David Goodis. C’est une pure fiction. Dans They Shot the Piano Player, Fernando Trueba rend hommage au Truffaut des Quatre Cents Coups. Une façon de rappeler que la Nouvelle Vague et la bossa-nova ont été lancées en même temps par de jeunes Parisiens et Brésiliens au début des années 1950.

They Shot the Piano Player, coréalisé avec son complice Javier Mariscal, n’est pas un documentaire ordinaire. C’est une plongée dans la musique brésilienne, une enquête journalistique et un thriller politique. Le tout mis en dessin par l’auteur de BD brésilien, Marcello Quintanilha, fauve d’or au Festival d’Angoulême en 2022, déjà à l’œuvre sur Chico et Rita, le précédent film d’animation du tandem espagnol Trueba et Mariscal. On retrouve sa ligne claire et ses couleurs chaudes.

Le pianiste du titre se nomme Francisco Tenorio Jr, secret le mieux gardé de l’histoire du jazz. En mars 1976, alors qu’il accompagne en tournée Vinicius de Moraes (auteur des paroles de The Girl from Ipanema ), il disparaît à Buenos Aires, à la veille du coup d’État militaire. Il est sorti une nuit et n’est jamais revenu. Tenorio n’a enregistré qu’un seul disque sous son nom (Embalo, en 1964). Il a aussi accompagné les grands noms de la bossa-nova, tels Joao Gilberto et Antonio Carlos Jobim.

Effervescence artistique

Trueba n’a découvert son existence au Brésil qu’en 2005 à travers un disque. Il a commencé à faire des recherches, à la manière de Jeff Harris, journaliste américain du New Yorker qu’il a inventé dans They Shot the Piano Player. L’alter ego du réalisateur, à qui l’acteur Jeff Goldblum prête sa voix, la plus «caliente» et jazzy de tout Hollywood. Tous les musiciens interrogés louent la touche raffinée de Tenorio, grand admirateur du pianiste américain Bill Evans. Les membres du groupe dont il faisait partie au moment de sa disparition à Buenos Aires (Vinicius de Moraes, Mutinho, Toquinho) comme ceux qui le placent très haut dans leur panthéon (Caetano Veloso, Milton Nascimento, Gilberto Gil, Chico Buarque).

Sa maîtresse, Malena, présente avec lui à Buenos Aires, et sa femme, Carmen, témoignent elles aussi du génie et de la personnalité fantasque de Tenorio, tout entier dévolu à la musique. Mais They Shot the Piano Player n’est pas une compilation d’interviews. C’est une recréation de l’effervescence artistique et musicale du Rio des années 1960 et 1970. On voit Ella Fitzgerald, après un récital dans un hôtel chic, enflammer un club de Beco das Garrafas, impasse carioca et épicentre de la bossa-nova.

They Shot the Piano Player s’écoute autant qu’il se regarde. Mais les couleurs deviennent plus sombres à mesure que la vérité affleure. À Buenos Aires en 1976, porter les cheveux longs et une barbe suffit à se faire arrêter. Il n’en faut pas plus pour que les sbires du général Jorge Rafael Videla prennent Tenorio pour un dangereux gauchiste. Trueba et Mariscal assemblent les pièces du puzzle et retracent les derniers jours du pianiste, victime parmi d’autres de l’opération Condor qui voit tout le continent sud-américain tomber sous le joug des dictatures, avec le soutien des États-Unis.

La note du Figaro: 3/4

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici