AccueilCulture« Planète rap » sur Culturebox : l’émission culte de Skyrock débarque à la télé

« Planète rap » sur Culturebox : l’émission culte de Skyrock débarque à la télé

CULTUREBOX – JEUDI 1ER FÉVRIER À 21 H 10 – MAGAZINE

Pendant longtemps, dans les années 2000 et 2010, le rap était jugé trop clivant par les diffuseurs pour être le sujet d’une émission ou d’un documentaire. Avec le succès populaire de cette musique, ses scores d’écoute sur les plates-formes de streaming, cette époque est désormais révolue. Preuve en est, le dernier Gala des pièces jaunes, diffusé sur France 2 le 27 janvier, invitait des grands noms du rap américain, A$AP Rocky et Pharrell Williams.

Depuis le 11 janvier, c’est l’émission radio phare du rap francophone, « Planète rap », de Skyrock, qui a droit de cité sur les chaînes de France Télévisions, chaque jeudi soir à 21 h 10 sur Culturebox et en troisième partie de soirée sur France 2 (à 1 h 20).

Depuis 1996, Skyrock accueille tous les soirs de la semaine un artiste rap, qui présente en exclusivité les morceaux de son nouvel album. Le studio est souvent rempli de tous les copains de l’entourage, et chacun se bat pour improviser un texte au micro. L’ambiance est enfumée, brouillonne, mais reste bon enfant, car l’animateur de l’antenne, Fred Musa, veille au grain.

Freestyles d’artistes

Ce n’est pas la première fois que l’émission tente une version télévisée de son antenne. Elle avait déjà eu droit à une diffusion sur France 4 en 2006 pendant un an, puis sur France Ô. Depuis, filmée et diffusée en direct sur le site de Skyrock, « Planète rap » faisait les beaux jours de YouTube, grâce aux freestyles d’artistes tels que Fianso, Bigflo et Oli ou Vald. L’émission est tellement emblématique qu’elle est même l’un des moments forts de la série Validé, réalisée par Franck Gastambide et diffusée depuis deux saisons sur Canal+, Fred Musa y jouant son propre rôle.

Pour France 2, « Planète rap » se veut plus sage, plus policée. Dès le générique, le studio de radio s’allume, l’artiste invité marche dans les couloirs de l’antenne. Une fois n’est pas coutume, Fred Musa explique l’importance de l’invité dans la scène actuelle, chiffres à l’appui : des millions de vues sur YouTube ou sur les plates-formes de streaming.

Pour la première, honneur aux dames avec la chanteuse R’n’B Ronisia, d’origine cap-verdienne. Fred Musa, en tête à tête avec son invitée dans une ambiance feutrée, a convoqué des archives de l’émission radio, proposé des reportages à l’extérieur du studio, dans l’Essonne, où Ronisia a grandi, et au Cap-Vert, où elle est née. L’animateur en profite pour rappeler l’histoire de la grande Cesaria Evora (1941-2011) et d’autres artistes cap-verdiens du rap, comme Stomy Bugsy.

Pour le rappeur romantique Kaza, qui a grandi à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), Fred Musa retrace, lors de son deuxième rendez-vous, l’histoire du rap du 94, de MC Solaar à Kery James, en passant par Le 113. Plus sage qu’à la radio, « Planète rap » commence en douceur avant de rentrer dans le dur, avec Yaro (le 1er), Kaaris (le 15) et Kerchak (le 22).

« Planète rap », présenté par Fred Musa (Fr., 2024, 52 min). Diffusion le vendredi 2 à 1 h 20 sur France 2.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici