AccueilCultureRainer Höss à propos de sa grand-mère, personnage du film La Zone...

Rainer Höss à propos de sa grand-mère, personnage du film La Zone d’intérêt: «Hedwig était une femme dominatrice, dure, maniaque»

Sandra Hüller dans le rôle d’Hedwig Höss, dans le film La Zone d’intérêt, de Jonathan Glazer.
Courtesy of A24

ENTRETIEN – Pourtant tenu à l’écart des investigations historiques menées pour La Zone d’intérêt, le petit-fils du commandant d’Auschwitz, Rainer Höss esquisse pour Le Figaro, un portrait de sa grand-mère Hedwig telle qu’il l’a connue.

Parmi les sources d’informations qui ont servi de référence à l’équipe du film de Jonathan Glazer pour reconstituer le quotidien de Rudolf Höss, de sa femme Hedwig et leurs cinq enfants dans la pimpante maison qu’ils ont occupée entre mai 1940 et novembre 1944 à Auschwitz, il en est une de tout premier ordre: les photos en couleurs du jardin de la villa. Ces images sidérantes d’un «paradis» fleuri, situé de l’autre côté du mur du camp de concentration et sur lequel veillait avec passion la terrifiante Hedwig Hensel Höss, font partie du Fonds Höss. Un ensemble de correspondance personnelle, objets et notes, déposé en 2010 par Rainer Höss, le petit-fils du criminel de guerre, à l’Institut d’histoire contemporaine de Munich (IFZ).

Contacté par Le Figaro, ce dernier, né à Ludwigsburg près de Stuttgart en 1965 et auteur d’un livre (*) sur sa famille, sa violence et le mutisme dans lequel il a été élevé s’agissant de son grand-père (jugé et pendu en 1947), révèle pourtant n’avoir été «ni consulté…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici