AccueilÉconomieIA : un espoir de rebond des ventes pour les fabricants de smartphones...

IA : un espoir de rebond des ventes pour les fabricants de smartphones et de PC

De Nvidia à AMD, de Qualcomm à Intel, le salon Computex réunissait, du 4 au 7 juin à Taipei, à Taïwan, tous les géants des semi-conducteurs. Ce rendez-vous annuel est un bon baromètre pour prendre le pouls des innovations à venir dans le domaine de l’informatique et au-delà, pour la téléphonie mobile. Cette année, sans surprise, un thème a surpassé tous les autres : l’intelligence artificielle (IA). Le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, l’a expliqué de manière limpide : « L’IA guide l’une des périodes d’innovation les plus importantes que l’industrie ait jamais connues. »

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Les constructeurs de smartphones se raccrochent à l’IA pour rebondir

Le succès rencontré par les solutions d’IA générative, capable de produire de manière automatisée des contenus (texte, image, musique, code informatique…) nécessite en effet de nouveaux composants capables d’endurer l’immense capacité de calcul que nécessite cette technologie. Une aubaine pour les fabricants de semi-conducteurs, mais aussi pour les producteurs de terminaux informatiques.

Si la pandémie de Covid-19 a offert un rebond pour les acteurs du PC et de la téléphonie, ils voient, depuis, leurs ventes diminuer. En 2023, le marché des smartphones accusait un recul de 5 % en volume par rapport à 2022, tombant à un plus bas depuis 2014, selon le cabinet Counterpoint. La chute est encore plus sévère pour le marché des PC, qui a accusé une baisse de 14 %.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Apple introduit l’IA et ChatGPT dans son écosystème

Une croissance prévue à 2 %

Cette année, avec l’enthousiasme provoqué par l’IA générative, les perspectives sont plus heureuses. Pour le cabinet IDC, le marché des PC devrait connaître une croissance de 2 %, portée par une nouvelle catégorie qu’elle identifie comme des « AI PC » équipés de puces spécifiques, à même de traiter les opérations par le terminal et non pas à distance, dans le cloud. D’ici à 2027, cette catégorie devrait même représenter 60 % des volumes de PC produits dans le monde.

La charge a en particulier été lancée par Microsoft, le 21 mai, avec la présentation d’« une toute nouvelle catégorie de PC Windows conçus pour libérer toute la puissance de l’IA », a expliqué Satya Nadella, le PDG de l’entreprise. La firme californienne ne compte pas rivaliser avec Lenovo, le numéro un des ventes de PC, mais elle entend bien imposer au marché son logiciel d’IA générative Copilot, elle qui détient plus de 70 % de parts de marché des logiciels de système d’exploitation des ordinateurs dans le monde.

La bascule vers l’IA s’est également produite dans le marché des smartphones, avec les derniers appareils présentés par Samsung, le numéro un mondial du marché, qui permettent notamment de traduire en direct une conversation avec un locuteur d’une langue étrangère. Toutes les marques chinoises se sont lancées dans la course. L’arrivée d’Apple sur le segment des téléphones dopés à l’IA devrait encore soutenir le marché, dont la croissance est attendue à 3 % cette année, selon Counterpoint.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici