AccueilÉconomieLa vertigineuse fuite en avant de VinFast, le Tesla vietnamien

La vertigineuse fuite en avant de VinFast, le Tesla vietnamien

Le fabricant de voitures électriques VinFast n’a écoulé que 34.855 véhicules dans le monde l’an passé.
NHAC NGUYEN/AFP

RÉCIT – Le constructeur, créé par l’homme le plus riche du pays, croule sous les pertes et peine à faire décoller ses ventes.

VinFast, le «Tesla vietnamien», parviendra-t-il à produire et à vendre comme prévu plus de 1 million de voitures par an dès 2026? La partie est mal engagée. Le fabricant de voitures électriques n’a écoulé que 34.855 véhicules dans le monde l’an passé et 42.291 entre 2021 et la fin 2023… Au fil des mois, le fabuleux destin de ce nouveau constructeur, imaginé par Pham Nhat Vuong, le milliardaire vietnamien fondateur du conglomérat Vingroup – présent dans la promotion immobilière, les parcs de loisirs, les complexes hôteliers, le commerce, l’éducation ou encore la santé -, a déraillé.

Jusqu’à présent, tout avait réussi à l’homme d’affaires devenu en quelques décennies l’homme le plus riche du Vietnam. Pham Nhat Vuong a connu une ascension fulgurante en moins de vingt ans. Après des études en URSS, ce fils d’une famille modeste a fait fortune en Ukraine dans les années 1990 en fabriquant des nouilles et des soupes instantanées. Il touche le gros lot en vendant cette activité à Nestlé en 2009…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici