AccueilÉconomie«Personne ne passera entre les mailles du filet» : comment Bercy s'invite...

«Personne ne passera entre les mailles du filet» : comment Bercy s’invite dans le bras de fer entre distributeurs et industriels

Les gros industriels et les géants de l’agroalimentaire qui ne respectent pas la loi Egalim risquent une amende allant jusqu’à 5 millions d’euros.
Riccardo Milani / Riccardo Milani / Hans Lucas via

DÉCRYPTAGE – Face à la crise agricole, les contrats sur les prix des produits alimentaires tout juste conclus entre distributeurs et géants de l’agroalimentaire sont dans le viseur du ministère de l’Économie.

Tension maximale pour les gros distributeurs et les mastodontes de l’agroalimentaire qui ont tout juste bouclé les négociations annuelles sur les tarifs des produits de grande consommation. Les contrats conclus mercredi dernier entre les deux camps, après une bataille acharnée, sont déjà dans le collimateur de Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie est soucieux de s’inscrire en défense des agriculteurs, après avoir pourtant fait pression pendant des mois pour faire baisser les prix en rayons.

Près de trois semaines après le début de la crise agricole et à une dizaine de jours du Salon de l’agriculture, il n’est pas question de relâcher la pression…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici