AccueilÉconomieRetraite des agriculteurs non salariés: le Sénat monte au créneau sur le...

Retraite des agriculteurs non salariés: le Sénat monte au créneau sur le mode de calcul des pensions

Selon les statistiques de l’Insee, la France compte 1,3 million d’anciens agriculteurs non salariés.
Halfpoint / stock.adobe.com

La retraite des exploitants est calculée sur l’ensemble de la carrière et non sur les 25 meilleures années, une injustice à laquelle le gouvernement veut mettre fin. Mais les scénarios retenus ne sont pas les bons, estiment certains sénateurs.

La question agricole continue de diviser l’échiquier politique. Selon nos informations, plusieurs sénateurs LR s’apprêtent à déposer une proposition de loi visant à «garantir un mode de calcul juste et équitable des pensions de retraite de base des travailleurs non salariés des professions agricoles». Les élus de la chambre haute n’ont pas été convaincus par la façon dont le gouvernement entend réformer le mode de calcul des pensions. L’objet de cette querelle pourrait bien raviver la colère des agriculteurs.

Selon les statistiques de l’Insee, la France compte 1,3 million d’anciens agriculteurs non salariés. Leur pension de droit direct, s’élève, en moyenne à 840 euros brut par mois, contre 1530 euros pour l’ensemble des retraités. Cet écart s’explique, en partie, par un mode de calcul défavorable. La profession d’agriculteur non-salarié est en effet la dernière à calculer la retraite sur l’intégralité d’une carrière et non sur les 25 meilleures années, comme c’est le cas dans la plupart…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici