AccueilÉconomieTesla: un juge annule le plan de rémunération de Musk, estimé à...

Tesla: un juge annule le plan de rémunération de Musk, estimé à 56 milliards de dollars

Le patron de Tesla, Space X et X (ancien Twitter), Elon Musk.
LUKASZ GLOWALA / REUTERS

Elon Musk était poursuivi, aux côtés de Tesla et de certains membres du conseil d’administration, par un actionnaire qui leur reprochait d’avoir indûment autorisé en 2018 «le plus gros plan de rémunération jamais attribué à un dirigeant».

Le juge d’un tribunal de l’État du Delaware, dans l’est des États-Unis, a tranché en faveur d’un actionnaire du constructeur automobile Tesla qui demandait l’annulation d’un plan de rémunération accordé en 2018 à son patron, Elon Musk, estimé à 56 milliards de dollars. «Le jugement est en faveur du plaignant», conclut la décision de 200 pages publiée mardi 30 janvier, précisant que les parties devaient désormais «discuter entre elles pour établir une décision finale destinée à mettre en œuvre ce jugement» et «à mettre un terme à cette affaire au niveau du procès». Le procès s’est tenu sans jury.

Le milliardaire a posté sur le réseau social X (ex-Twitter), qui lui appartient: «N’installez jamais le siège de votre société dans l’État du Delaware». Dans la foulée du jugement, l’action Tesla perdait 2,42% dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York.

Patron à temps partiel

Des audiences se sont déroulées en novembre 2022, au cours desquelles Elon Musk est allé défendre cet énorme plan de rémunération. «La probabilité de survie (du groupe) était extrêmement basse», avait alors rappelé le multi-entrepreneur, assurant que le constructeur était en 2018 tout près de la faillite. Elon Musk était poursuivi, aux côtés de Tesla et de certains membres du conseil d’administration, par un actionnaire qui leur reprochait d’avoir indûment autorisé en 2018 «le plus gros plan de rémunération jamais attribué à un dirigeant».

Ce plan prévoyait de remettre à Elon Musk des actions Tesla en fonction de l’atteinte de plusieurs objectifs sur dix ans. Il était estimé lors de son adoption à 56 milliards de dollars. Selon le plaignant, Richard Tornetta, l’homme d’affaires a dicté ses termes aux administrateurs qui, au vu de leurs relations avec lui ou de leurs intérêts personnels, n’étaient pas suffisamment indépendants pour s’y opposer. Et ce, alors qu’il ne travaillait pas à temps plein pour Tesla, dans la mesure où il était aussi à la tête de la société spatiale SpaceX et des startup Neuralink et The Boring Company. Il a également racheté le réseau social Twitter, qu’il a rebaptisé X.

Elon Musk avait assuré ne pas avoir participé à l’élaboration du plan, même si des documents montrés en audience ont suggéré qu’il en avait parlé avec des membres du conseil d’administration et avec des cadres.

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici