AccueilSportsÉlimination, Mbappé-Griezmann fantomatiques, avenir personnel… Les mots de Deschamps après Espagne-France

Élimination, Mbappé-Griezmann fantomatiques, avenir personnel… Les mots de Deschamps après Espagne-France

 »
data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

Le sélectionneur des Bleus, déçu et agacé par une question sur son avenir, a répondu aux médias après l’élimination contre l’Espagne (2-1) en demi-finale de l’Euro mardi soir.

Envoyé spécial à Munich

L’Euro catastrophique de Mbappé et Griezmann

« Je ne vais pas donner la responsabilité (de l’élimination) à l’un ou à l’autre. C’est la mienne. Ils ont fait une longue saison, Kylian a eu un traumatisme (fracture du nez) et contre cette Espagne, on doit être au maximum. Je ne vais pas chercher d’excuses. On a commencé la préparation (le 29 mai à Clairefontaine) sans Aurélien (Tchouaméni), Adrien (Rabiot), Upa (Dayot Upamecano) est arrivé dans une condition difficile. On a paré au plus pressé, en tant le plus efficace possible malgré tout. La marche était un peu plus haute. Même si on a eu le bonheur d’ouvrir le score (avec Kolo Muani) mais en quatre minutes tout s’est renversé. L’Espagne a beaucoup de maîtrise, mais n’a été moins performant dans l’orientation du jeu. On a manqué de verticalité, mais on a poussé jusqu’au bout. Évidemment, les joueurs n’étaient pas tous à 100% pour cette compétition et ce pour différentes raisons. »

La qualité du jeu des Bleus

« Je ne suis pas là pour commenter les critiques et les débats. Vous parlez de ce que vous voulez. C’était factuel. Je n’ai jamais nié qu’on n’avait pas une bonne efficacité offensive. Il a fallu s’adapter pour être efficace. On arrive en demi-finale, chacun aura sa propre analyse. Évidemment, on n’avait pas 100% de notre potentiel pour faire ce qu’on a pu faire. »

S’il va continuer avec la sélection jusqu’en 2026

« (agacé) Vous êtes redoutable. Posez la question à mon président. Moi je vous respecte, essayez de respecter les personnes qui ont des responsabilités. Je ne vais pas répondre à celle-là aujourd’hui, mais vous savez très bien ce que pense mon président (Philippe Diallo a confirmé, dans le Figaro, le maintien de Deschamps jusqu’au Mondial 2026). Vous auriez pu très bien ne pas me la poser. »

 »
data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

Mbappé sans son masque

« Le port du masque lui amenait des désagréments notamment dans la vision. À partir du moment où le médical considère qu’il y a une consolidation suffisante, il était plus à l’aise sans. »

Inefficacité des Bleus pendant tout l’Euro, la raison ?

« C’est un tout. Même si cette inefficacité offensive vient surtout de frappes non cadrées. Tout dépend des joueurs aussi. Cela peut devenir un blocage aussi. C’est ce qui nous a fait défaut depuis le début de la compétition, mais on arrive en demi-finale et on a marqué avec Kolo… Évidemment, cette efficacité donne plus de place et plus de situations ou on peut être amené à gérer. Heureusement que j’avais une équipe qui a très bien défendu. »

Son avis sur le but de Yamal

« Sa frappe est magnifique. Il a beaucoup de réussite, mais il ne faut pas lui enlever le mérite. Mais en étant gaucher, on était trop loin (Rabiot) et les Espagnols ont beaucoup de bons frappeurs en dehors de la surface. On était trop loin pour le gêner. Son geste est parfait. »

Son message pour Giroud, retraité

« Il est déçu comme tous les joueurs. Il était là au départ, sur ce match contre l’Uruguay au Havre (2012)… C’est un exemple de longévité, de sérieux, de professionnalisme, même s’il a eu moins de temps de jeu durant cet Euro, il a eu la bonne attitude. Il faisait parti de ces leaders. J’ai envie de lui dire bravo et merci pour tout ce qu’il a fait. »

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici