AccueilSportsEN DIRECT - Espagne-France : menés au score, les Bleus insistent et...

EN DIRECT – Espagne-France : menés au score, les Bleus insistent et la Roja recule

Demi-finale au sommet entre l’Espagne et la France. La Roja, équipe la plus séduisante dans cet Euro, se retrouve face aux Bleus, très solides depuis le début de la compétition. Qui rejoindra la finale ?

Changement pour les Bleus (2-1, 79e)

Dembélé cède sa place à Giroud. Les Bleus passent en 4-4-2, avec Griezmann à droite.

Les supporters français y croient (2-1, 78e)

Les supporters français donnent de la voix.
Heiko Becker / REUTERS

Double changement pour l’Espagne (2-1, 77e)

Oyarzabal et Merino remplacent Morata et Olmo.

Hernandez frappe au-dessus ! (2-1, 75e)

A l’issue d’une action confuse dans la surface espagnole, Hernandez hérite du ballon dans une bonne position, mais sa frappe du droit fuit nettement le cadre.

Les Bleus jouent haut (2-1, 72e)

L’équipe de France tente désormais de s’installer dans le camp espagnol, mais la défense espagnole reste solide. Yamal et Williams n’hésitent pas à descendre bas pour sécuriser les couloirs.

Mbappé a été replacé en pointe (2-1, 70e)

Mbappé peine à se montrer dangereux.
Annegret Hilse / REUTERS

Le jeu au pied parfait de Simon (2-1, 68e)

La Roja peut s’appuyer sur la qualité du jeu au pied de Simon pour relancer. A l’image de cette passe rasante plein axe pour trouver Olmo entre les lignes.

Le chrono file (2-1, 66e)

L’équipe de France est plus convaincante qu’en première période, mais elle peine toujours autant à se procurer de franches occasions.

Upamecano manque sa tête (2-1, 63e)

Sur corner, le défenseur français est esseulé dans le dos de Nacho au deuxième poteau, mais il manque complètement son coup de tête.

Triple changement pour les Bleus (2-1, 62e)

Rabiot, Kanté et Kolo Muani sont remplacés par Camavinga, Griezmann et Barcola.

Carton jaune pour Tchouaméni (2-1, 60e)

Après une belle intervention de Simon sur un centre de Dembélé, les Espagnols tentent de partir vers l’avant, mais Morata subit un tacle en retard de Tchouaméni. Le milieu de terrain français est averti pour cette faute.

Changement pour l’Espagne (2-1, 58e)

Navas cède sa place à Vivian. C’est Nacho qui se décale à droite.

Mbappé force sa frappe (2-1, 57e)

Trouvé à gauche, Mbappé repique dans la surface et frappe dans un angle fermé. C’est cadré, mais sans danger pour Simon.

Mbappé tente sa chance.
Annegret Hilse / REUTERS

Kanté et les Bleus sont plus agressifs depuis la reprise (2-1, 55e)

Kanté en duel avec Cucurella.
Angelika Warmuth / REUTERS

La tête de Tchouaméni ! (2-1, 53e)

Les Bleus restent haut et obtiennent le premier corner de la seconde période. Tchouaméni s’élève très haut dans la surface pour reprendre le centre de Dembélé, mais son coup de tête plein axe arrive sur Simon, pas inquiété.

Dembélé manque son centre (2-1, 52e)

A la réception d’un centre profond de Mbappé, Dembélé réussit un contrôle parfait. Mais son centre mal dosé est facilement capté par Simon.

Saliba devance Morata (2-1, 50e)

Les Espagnols sont encore à l’attaque, sous l’impulsion d’un Olmo excellent. Cucurella a de l’espace à gauche et centre fort dans la surface, mais Saliba s’interpose devant Morata et repousse le danger.

Maignan peut garder sa place (2-1, 48e)

Alors que Samba se tenait prêt à rentrer, Maignan a rassuré le staff français en indiquant qu’il pouvait conserver sa place. Pour l’instant…

La sortie risquée de Maignan (2-1, 47e)

Les Espagnols partent en contre. Rodri joue long pour lancer Williams à gauche, mais l’ailier espagnol est devancé par Maignan, qui est sorti très loin de son but. Le gardien français semble s’être blessé à la cuisse sur cette action.

C’est reparti !

L’Espagne donne le coup d’envoi de la seconde période. Il n’y a pas eu de changement durant la pause.

Les équipes reviennent sur la pelouse

Les Français sont en grande discussion, alors qu’ils vont entamer la seconde période avec un but de retard. Les Espagnols semblent en pleine confiance.

Griezmann et Giroud à l’échauffement

Les deux joueurs, laissés sur le banc au coup d’envoi, sont actuellement en train de s’échauffer sur la pelouse de l’Allianz Arena. Didier Deschamps pourrait rapidement faire appel à leurs services.

Didier Deschamps agacé par la prestation des milieux de terrain

Deschamps a recadré Tchouaméni en première période.
Heiko Becker / REUTERS

Yamal dans l’histoire de l’Euro

En égalisant à la 20e minute de jeu, l’ailier espagnol est devenu le plus jeune joueur à marquer durant un Euro.

C’est la pause ! (2-1, MT)

Les deux équipes regagnent les vestiaires, sur le score de 2-1 en faveur de l’Espagne ! Malgré l’ouverture du score rapide de Kolo Muani, la Roja ne s’est pas affolée et à su concrétiser sa nette supériorité, grâce à Yamal puis à un CSC de Koundé. Les Bleus ont souffert et échouent pour l’instant aux portes de la finale.

Deux minutes de temps additionnel (2-1, 45e+1)

La première période touche à sa fin. La Roja gère parfaitement son affaire et maitrise les débats, face à des Bleus qui devront montrer beaucoup plus en seconde période.

Des Bleus inoffensifs (2-1, 45e)

L’équipe de France est à la peine dans le jeu et ne s’est plus montrée dangereuse depuis l’ouverture du score de Kolo Muani. L’écart technique entre les deux équipes est criant.

Koundé/Olmo, un duel qui tourne en faveur de l’Espagnol (2-1, 43e)

C’est Olmo qui a provoqué le CSC de Koundé sur le deuxième but espagnol.
Leonhard Simon / REUTERS

Bonne sortie de Maignan (2-1, 41e)

Au tour des Espagnols d’obtenir un corner, après une frappe de Yamal déviée par Hernandez. Maignan réussit une sortie pleine d’autorité pour s’emparer du ballon dans la surface.

Un corner qui ne donne rien (2-1, 39e)

Les Bleus tentent de réagir, Dembélé est à la manœuvre à droite et obtient un corner. Laporte s’impose de la tête et repousse le danger.

La frappe déviée de Ruiz ! (2-1, 37e)

Oh la frappe de Ruiz déviée par Tchouaméni manque le cadre de peu, alors que Maignan était battu. Sur le corner, Kolo Muani repousse le danger de la tête.

Yamal peine à se relever (2-1, 36e)

L’ailier espagnol subit une charge en retard de Hernandez et peine à se relever, mais il va bien pouvoir reprendre sa place. Le sélectionneur espagnol réclamait un carton jaune et se fait finalement rappeler à l’ordre par l’arbitre.

Maignan impuissant sur les deux buts espagnols (2-1, 34e)

Maignan a encaissé deux buts en quatre minutes.
Lisi Niesner / REUTERS

Dembélé invisible (2-1, 33e)

Auteur d’une entrée remarquée en quarts face au Portugal, Dembélé n’a aucune influence sur le jeu français dans cette première période. L’ailier du PSG n’existe pas dans son couloir droit.

La superbe égalisation de Yamal en vidéo

Mbappé bloqué par Nacho (2-1, 30e)

Mbappé a de l’espace à gauche et part en contre, mais il tergiverse à l’entrée de la surface. Il se fait finalement stoppé par l’intervention autoritaire de Nacho.

Kolo Muani rejoint Platini et Zidane

Didier Deschamps en colère (2-1, 27e)

Agacé par le scénario de cette première période, Didier Deschamps est particulièrement énervé par le rendement insuffisant de ses milieux de terrain. La défense n’est pas assez protégée depuis le coup d’envoi.

BUUUUUUT ! L’ESPAGNE PREND L’AVANTAGE !

La Roja a tout renversé ! Après un dégagement de Saliba de la tête, Olmo récupère le ballon et mystifie Tchouaméni dans la surface. Sa frappe croisée est prolongée par Koundé dans le but. Les Bleus n’y sont plus !

Les Espagnols sont euphoriques (1-1, 24e)

Revigorés par cette superbe égalisation, les Espagnols sont dans un grand temps fort. Ils récupèrent le ballon très haut et font souffrir une défense français au supplice.

BUUUUUUT ! YAMAL EGALISE POUR L’ESPAGNE !

La Roja refait son retard ! A mi-distance, Yamal fixe Rabiot et enroule une superbe frappe du gauche, qui surprend Maignan. Le ballon lobe le portier français et finit au fond des filets après avoir touché l’intérieur du poteau.

Mbappé contré ! (0-1, 19e)

Parti sur l’aile gauche, Mbappé repique dans l’axe et pénètre dans la surface, mais sa frappe est contrée par Nacho. Le capitaine des Bleus est en jambes dans ce début de match.

Les Espagnols prennent leur temps (0-1, 18e)

Dans son style habituel, la Roja tient le ballon et prend son temps pour construire ses attaques. A l’inverse, les Français se projettent très vite pour partir en contres.

Le but de Kolo Muani en vidéo

Ca va aller pour Rabiot (0-1, 15e)

Touché à la jambe droite après avoir subi cette grosse faute de Navas, Rabiot peine à se relever mais il va pouvoir reprendre sa place. Camavinga est parti s’échauffer.

La rage de Kolo Muani sur son but

Kolo Muani a ouvert le score pour les Bleus.
Leonhard Simon / REUTERS

Carton jaune pour Navas (0-1, 12e)

Le latéral espagnol est averti pour un tacle en retard sur Rabiot, qui se fait soigner sur la pelouse.

Les Bleus ont enfin marqué dans le jeu (0-1, 9e)

Après deux CSC et un penalty, Kolo Muani vient d’inscrire le premier but des Bleus dans le jeu pendant cet Euro. Menés, les Espagnols repartent à l’assaut de la cage de Maignan.

BUUUUUUT ! KOLO MUANI OUVRE LE SCORE POUR LES BLEUS !

L’équipe de France passe en tête ! Servi par Kanté sur l’aile gauche, Mbappé fixe Navas et centre dans la surface. Kolo Muani est libre dans le dos de Laporte et trompe Simon de la tête.

Cucurella hué par le public allemand (0-0, 6e)

Les spectateurs allemands n’ont pas digéré l’élimination de la Mannschaft et sifflent Cucurella dès qu’il touche le ballon. Le latéral espagnol avait commis une main dans la surface, non sanctionnée par l’arbitre.

L’énorme raté de Ruiz ! (0-0, 5e)

Quelle occasion pour l’Espagne ! Yamal enroule un bon centre dans la surface et trouve la tête de Ruiz, qui rate le cadre devant le but ! La défense française était complètement dépassée sur cette action !

Mbappé débute sans masque (0-0, 3e)

Touché au nez face l’Autriche, Mbappé ne porte pas de masque dans ce début de match. Le capitaine des Bleus était gêné lors de ses dernières sorties.

La Roja s’installe dans le camp français (0-0, 2e)

Sans surprise, les Espagnols prennent le contrôle du ballon d’entrée de jeu. La Roja joue très haut, face à des Bleus obligés de défendre dans leurs vingt-cinq derniers mètres.

C’est parti !

Les Bleus donnent le coup d’envoi de cette demi-finale ! Bon match en notre compagnie !

Le coup d’envoi est imminent

Les joueurs prennent place sur la pelouse, dans un stade bouillant. Les supporters espagnols semblent un peu plus nombreux que leurs homologues français.

L’entrée des équipes

Les joueurs pénètrent sur la pelouse pour le protocole d’avant-match, dans une superbe ambiance. A noter que cette demi-finale sera dirigée par l’arbitre slovène Slavko Vinčić. Place aux hymnes nationaux.

Les équipes en place pour les hymnes.
Heiko Becker / REUTERS

Yamal, un poison à surveiller pour les Bleus

Yamal pendant l’échauffement avant Espagne-France.
Leonhard Simon / REUTERS

Rappel des compos

Espagne : Simon – Navas, Fernandez, Laporte, Cucurella – Rodri, Ruiz – Yamal, Olmo, Williams – Morata (cap). 

France : Maignan – Koundé, Upamecano, Saliba, Hernandez – Kanté, Tchouaméni, Rabiot – Dembélé, Kolo Muani, Mbappé (cap).

L’échauffement est terminé

Les deux équipes regagnent les vestiaires, à moins de vingt minutes du coup d’envoi. La pelouse est copieusement arrosée, les tribunes sont quasiment pleines.

Les Bleus rentrent aux vestiaires.
Annegret Hilse / REUTERS

Les images fortes des derniers France-Espagne

Revivez en images les cinq derniers France-Espagne en compétition internationale de la victoire à l’Euro 1984 à la finale de Ligue des Nations 2021.

A voir ici : Espagne-France: le déboulé de Zidane, la boulette d’Arconada, Platini… Les images fortes des derniers duels

La stat’ des Bleus (sans Griezmann) qui fait peur

Sur les sept derniers matches disputés sans Griezmann au coup d’envoi, les Bleus n’en ont remporté qu’un seul. C’était face au Chili en amical en mars dernier (3-2).

Un ballon spécial pour les demies et la finale

Griezmann et les autres remplaçants sont également sur la pelouse

Les remplaçants français à l’échauffement.
Angelika Warmuth / REUTERS

Même en méforme, Mbappé fait peur à l’Espagne

Auteur d’un petit but et de prestations franchement décevantes dans cette compétition, le capitaine des Bleus restent très craint par ses adversaires. L’ancien joueur du PSG jouera un match spécial ce soir, lui qui évoluera au Real Madrid à partir de la saison prochaine.

Consciente de ses difficultés, l’Espagne a toujours «peur» de Mbappé

Il peut «faire mal à n’importe quel moment», Rodri se méfie toujours autant de Mbappé

L’énorme stat’ de Maignan

Très performant depuis le début de cet Euro, le gardien français affiche un pourcentage d’arrêts de 94%. Du jamais vu depuis Iker Casillas en 2012 (94% également) (Opta). Un bon signe pour les Bleus, en sachant que la Roja avait remporté la compétition cette année-là ?

Maignan durant l’échauffement avant Espagne-France.
Heiko Becker / REUTERS

Rabiot et les Bleus en plein échauffement

Rabiot pendant l’échauffement avec Espagne-France.
Lisi Niesner / REUTERS

Deschamps, l’éternel compétiteur

En poste depuis 2012, le sélectionneur de l’équipe de France, 55 ans, ne laisse transparaître aucun signe de lassitude. Jamais rassasié.

Un article à lire ici : Comment Didier Deschamps repousse toute forme d’usure chez les Bleus

Didier Deschamps lors de l’entraînement de veille de match.
Michaela Stache / REUTERS

Les joueurs de champ entrent en scène

Après Maignan et les autres gardiens, Mbappé mène le reste des troupes tricolores pour venir débuter l’échauffement sur la pelouse. Le tout sous l’ovation des 7 000 supporters présents en tribunes.

L’échauffement débute

Maignan est le premier joueur à venir fouler la pelouse et débuter l’échauffement. Les autres joueurs suivront dans les minutes à venir.

Une demi-finale dans l’antre du Bayern Munich

Très attendue, et considérée par certains comme une finale avant l’heure, cette alléchante demi-finale se disputera dans un superbe écrin. Espagnols et Français vont s’affronter sur la pelouse de l’Allianz Arena, le terrain de jeu habituel du Bayer Munich. 75 000 seront présents dans les tribunes de l’enceinte bavaroise.

La compo des Bleus est officielle :  Dembélé préféré à Griezmann, Rabiot de retour

Comme annoncé par nos envoyés spéciaux à Munich, Didier Deschamps a bien choisi de laisser Griezmann sur le banc. Dembélé, auteur d’une belle entrée face au Portugal, est associé à Mbappé et Kolo Muani. Rabiot retrouve sa place au milieu, aux dépens de Camavinga.

Le onze des Bleus : Maignan – Koundé, Upamecano, Saliba, Hernandez – Kanté, Tchouameni, Rabiot – Dembélé, Kolo Muani, Mbappé (cap).

Un match spécial pour Laporte, le Français de la Roja

Bien installé dans la charnière centrale de la Roja, le défenseur de 30 ans s’apprête à affronter son pays natal. Retour sur un parcours singulier.

Un article à lire ici : «C’est l’un des meilleurs du monde à ce poste»: Aymeric Laporte, le plus Français des Espagnols

La concentration des Bleus

Camavinga et Mbappé ont affiché une mine concentrée et déterminée au moment d’arriver à l’Allianz Arena.

Yamal fait mieux que Pelé !

Encore titulaire ce soir, l’ailier espagnol devient, à 16 ans et 362 jours, le plus jeune joueur de l’histoire à disputer une demi-finale de Coupe du monde ou d’Euro. (Opta)

La joie de Yamal après la qualification face à l’Espagne.
Heiko Becker / REUTERS

Le staff des Bleus en discussion sur la pelouse

Deschamps et ses adjoints en pleine discussion.
Angelika Warmuth / REUTERS

Une opposition de style

L’Espagne possède la meilleure attaque du tournoi avec 11 réalisations (à égalité avec l’Allemagne) alors que la France à la meilleure défense avec un seul but encaissé. Une demi-finale qui promet un beau spectacle.

Les maillots (blancs) sont prêts

La Roja avec Navas et Olmo

Une ambiance bonne enfant

Les supporters des deux nations chauffent la voix à 1 h 30 du coup d’envoi.
Annegret Hilse / REUTERS

Un message pour Olivier Giroud

Cette jeune supportrice espère recevoir un beau cadeau pour son anniversaire.
Lisi Niesner / REUTERS

Les toreros sont aussi présents

Les premiers chanceux sont là

Les drapeaux français aux abords du stade

L’Allianz Arena se remplit.
Annegret Hilse / REUTERS

Les supporters français arrivent à l’Allianz Arena

Un beau déguisement pour ce supporter français.
Lisi Niesner / REUTERS

L’ambiance monte avant le match

Bienvenue sur ce live !

Bonjour à tous et à toutes pour la demi-finale entre la France et l’Espagne. Les Bleus affrontent la Roja, à 21 h, à l’Allianz Arena de Munich.


Les publications apparaîtront ici

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici