AccueilSportsEN DIRECT - Tour de France 2024 : dix hommes à l’avant...

EN DIRECT – Tour de France 2024 : dix hommes à l’avant dont six Français, la UAE de Pogacar mène la chasse

95 km – Moins de 2 minutes d’avance

Le peloton revient sous la barre des 2 minutes. Deux coureurs de la formation UAE continuent de se relayer en tête du peloton.

97 km – Goosens se fait soigner

Le coureur de la formation Intermarché-Wanty est pris en charge par la voiture médicale. Il se plaint d’une douleur au coude gauche. Son cuissard est bien déchiré après une chute survenue plus tôt dans la journée.

Les échelons de la course

10 hommes sont en tête. Ils comptent actuellement 2 minutes 30 d’avance sur le peloton. Au dernier échelon de la course se trouve un groupe d’une quinzaine de coureurs dont Philipsen et Jakobsen.

Healy, coureur le plus dangereux au général

Le coureur de la formation EF Education-EasyPost occupe la 19e place du général à 7 minutes 15 de Tadej Pogacar.

104 km – l’écart grandit

Les dix fuyards du jour ont maintenant relayé le peloton à plus de deux minutes 25.

110 km – jonction faite en tête

Le groupe de tête est composé maintenant de 10 hommes dont 6 Français.

Carapaz, Healy (EF Education Easypost), Vercher (TotalEnergies), Lapeira (Decathlon-AG2R), Lazkano (Movistar) et Onley (dsm-Firmenich) ont été repris par Armirail (Decathlon-AG2R), Martin (Cofidis), Bernard (Lidl-Trek) et Grégoire (Groupama-FDJ).

Suivez le déroulement de la course

116 km – Zingle repris par le peloton

Il était dans le groupe de contre mais il a décroché. Axel Zingle est repris par le peloton. Ils ne sont plus que quatre en poursuite des hommes de tête mais ce groupe plafonne à 30 secondes de la tête.

120 km – Cinq Français en contre

Julien Bernard et Romain Grégoire ont été rejoints par Guillaume Martin, Axel Zingle et Bruno Armirail. Les Bleus naviguent à 41 secondes des six hommes de tête. Le peloton est pointé à 1 minute et 21 secondes de la tête de course.

121 km – Carapaz passe en tête au sommet de la côte de Larodde

L’Equatorien, après un petit sprint, passe en tête au somme de la côté de Larodde et prend deux points pour le classement de la montagne.

122 km – Bernard et Grégoire en contre

Alors que l’échappée a pris un peu le large (44 secondes), Julien Bernard et Romain Grégoire viennent de partir en contre. La Lidl-Trek et la Groupama-FDJ ne sont pas représentées à l’avant.

123 km – Bardet déjà de retour dans le peloton, Girmay distancé

Rapidement dépanné par son équipe, Romain Bardet a déjà rejoint la queue du peloton. Les jambes sont bonnes pour le Français. Pendant ce temps-là, Biniam Girmay, le maillot vert, est lui distancé.

124 km – Crevaison pour Bardet

Dans la deuxième ascension répertoriée du jour, Romain Bardet a crevé roue arrière. Il est en queue de peloton et attend sa voiture pour changer sa roue.

124 km – UAE remet un peu d’ordre

Plusieurs coureurs tentent de partir en contre pour rejoindre les six à l’avant. L’équipe de Pogacar se place en tête et tente de contrôler les différentes velléités offensives des uns et des autres.

125 km – Une quinzaine d’hommes lâchés

Le Gruppetto se forme déjà avec ce rythme de fou. On y retrouve une quinzaine de coureurs déjà et notamment le champion de Belgique Arnaud De Lie.

126 km – Les six à l’avant ne creusent pas l’écart

Les six hommes à l’avant se consument. Ils tentent de créer l’écart avec le peloton mais l’UAE contrôle et maintient l’écart à 20 secondes.

128 km – Six coureurs à l’avant avec Lapeira

Deux EF-Education sont à l’avant avec Carapaz et Healy. Le champion de France Paul Lapeira est là, avec Mattéo Vercher. Lazkano et Onley complètent le groupe de fuyards. 20 secondes d’avance pour le moment.

132 km – Carapaz relance

L’Equatorien, champion olympique, est décidé à prendre l’échappée. Il a relancé et se trouve à l’avant avec Lazkano et plusieurs autres coureurs. 14 secondes d’avance sur le peloton.

134 km – Van Poppel réintègre le peloton

Un temps derrière le peloton, Danny Van Poppel vient de le réintégrer après quelques kilomètres de poursuite.

136 km – Echappée terminée

Le peloton reprend les fuyards mais Richard Carapaz tente de repartir dans une descente avec Mattéo Vercher.

140 km – Wright bataille

Le coureur de la Bahrain ferme la marche. Il est en difficulté, tête baissée, devant la voiture-balai.

Suivez le déroulement de l’étape

Le résultat du sprint intermédiaire

1. Turgis, 20 pts
2. Zingle, 17 pts
3. Lapeira, 15 pts
4. Van den Broek, 13 pts
5. Carapaz, 11 pts
6. Rodriguez, 10 pts
7. Williams, 9 pts
8. Cort, 8 pts
9. Dillier, 7 pts
10. Vercher, 6 pts
11. Skujins, 5 pts
12. Russo, 4 pts
13. Grégoire, 3 pts
14. Harper, 2 pts
15. Benoot, 1 pt

143 km – Problème mécanique pour Gall

le leader de la formation EF Education-EasyPost a coincé sa chaîne. Il s’est fait dépanner par sa voiture.

146 km – Turgis marque 20 points

Le vainqueur des chemins blancs est passé en tête du sprint intermédiaire.

147 km – 12 hommes à l’avant

Un groupe de 12 coureurs s’est formé en tête de course. 5 Français se trouvent dans ce groupe (Vercher, Russo, Zingle, Lapeira et Turgis).

Renard et Izagirre abandonnent

Les deux coureurs de la Cofidis ont mis pied à terre. Relayés à plus de 10 minutes du peloton, Renard et Izagirre quittent le Tour.

152 km – regroupement à l’avant

Le duo Carapaz/Rodriguez vient de se faire rejoindre par un beau groupe. Ils sont désormais 13 à l’avant.

Abrahamsen signe un record

Le coureur la formation Uno-X a endossé le maillot à pois à l’arrivée de la première étape et continue de le porter.

159 km – 10 secondes pour le duo

Le duo de têtes a 10 secondes d’avance sur le peloton. Le calvaire continue pour Izagirre. Il est pointé à plus de 6 minutes du peloton.

163 km- Carapaz retente sa chance

Après avoir tenté de s’échapper en début d’étape, l’ancien porteur du maillot jaune – pour une journée – fait la course en tête. Il est accompagné de l’Espagnol de la Arkéa, Rodriguez.

166 km – 2 minutes de retard pour Izagirre

Le coureur de la Cofidis se traîne à l’arrière de la course.

170 km – Izagirre lâché

Le coureur espagnol de la formation Cofidis a perdu sa place au sein du peloton. Il se trouve actuellement à côté de sa voiture de course.

49 km/h de moyenne

La première heure de course est partie sur un rythme effréné. La moyenne de course s’élève à 49 km/h.

178 km – Abrahamsen passe à l’offensive

Le porteur du maillot à pois essaye de créer un énième mouvement de course depuis le départ de cette onzième étape donné à 11h20.

182 km – Laporte essaye de fausser compagnie

Le champion d’Europe de la formation Visma Lease a Bike réussi à prendre ses distances avec le peloton. Il compte seulement 5 secondes d’avance sur le peloton.

Suivez le déroulement de l’étape

186 km – Lapeira et Bernard tentent leur chance

Après le regroupement du peloton, le champion de France – accompagné de Julien Bernard – tente de distancer le peloton. En vain.

188 km – Vauquelin et Pacher repris

Sous l’impulsion de Wellens, le peloton a réussi à reprendre le groupe des 13 poursuivants mais également les trois hommes de tête.

190 km – la UAE roule

Le nombre d’hommes à l’avant ne convient pas à la formation de Tadej Pogacar qui a placé Wellens en tête du peloton pour rouler.

La composition complète du groupe de poursuivants

Le groupe est composé d’Healy, Pidcock, Carapaz, Lazkano, Onley, Armirail, Madouas, Van Aert, Grégoire, Kwiatkowski, Tejada, Williams, Zingle.

193 km – 13 coureurs partent en contre

Un gros groupe de 13 coureurs a réussi à s’extirper du peloton et tente de revenir sur la tête. Parmi eux figurent Armirail, Madouas et van Aert.

200 km – Tentative de relance

Wout van Aert tente d’initier un mouvement de contre à l’avant du peloton. Les trois hommes de tête (Pacher, Vauquelin et Johannessen) ont pris 20 secondes d’avance.

Les mots de Philipsen après sa victoire de la veille

C’est tout sourire que Jasper Philipsen s’est exprimé à l’arrivée après sa victoire à Saint-Amand-Montrond. «Je pense que vous pouvez le dire, enfin une victoire. Ce n’a pas été une grande première semaine, avec beaucoup de malchance. Je suis vraiment très heureux de pouvoir lever les bras aujourd’hui, ensemble, avec un train parfait. On a fait aujourd’hui ce qu’on espérait faire sur ce Tour de France, un super boulot de toute l’équipe», a commenté le coureur de 26 ans.

203 km – Vauquelin se montre

Le vainqueur de la deuxième étape roule en compagnie de Pacher et d’un coureur de la Uno-X. Les trois hommes ont réussi à prendre une légère avance sur le peloton.

207 km – Carapaz insiste

Le coureur de la formation EF Education-EasyPost essaye de sortir du peloton après la tentative avortée de son équipier Powless.

209 km – Première tentative d’échappée

Certains coureurs comme Jonas Abrahamsen ont des fourmis dans les jambes.

Départ réel donné

Christian Prudhomme vient de libérer les 171 coureurs en course. C’est parti pour 211 kilomètres. Direction Le Lioran, qui accueille pour la troisième fois l’arrivée du Tour.

Le classement général

Le soulagement de Philipsen, le loupé de Démare… Les tops et les flops de la 10e étape

Départ fictif

C’est parti pour 4,4 kilomètres de départ fictif.

Les porteurs des maillots distinctifs

Maillot jaune : Tadej Pogacar

Maillot vert : Biniam Girmay

Maillot à pois : Jonas Abrahamsen

Maillot Blanc : Remco Evenepoel

Le résumé de la veille

Rythme de sénateur, échappée de 20 kilomètres et première victoire de Philipsen. Ce qu’il faut retenir de la dixième étape.

Abandon de Tim Declercq

Le rouleur de la formation Lidl-Trek ne prendra pas le départ ce mercredi.

«Tim ne se sent pas bien depuis quelques jours et après l’étape d’hier, il a été décidé qu’il était dans son intérêt de rentrer chez lui pour récupérer», a déclaré son équipe sur X.

Le profil de l’étape

Le peloton retrouve la montagne avec plus de 4 300 m de dénivelé au programme. Pour la seule étape dans le Massif central, les coureurs auront fort à faire dans les 50 derniers km avec un enchaînement d’ascensions, qui pourrait faire des dégâts parmi les favoris au podium final. Après avoir avalé les montées du col de Néronne et celle du Puy Mary Pas de Peyrol, les leaders devront s’attaquer au col de Pertus, au col de Font de Cère avant de se jouer la victoire dans les pentes qui mènent au Lioran. Les grimpeurs, candidats à une victoire d’étape, auront une occasion de lever les bras.

Evaux-les-Bains – Le Lioran (211 km)

Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue à toutes et à tous sur ce direct commenté consacré à la onzième étape du Tour de France.


Les publications apparaîtront ici

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici