AccueilEnvironnementLes barrissements des éléphants comparables à des noms pour se désigner, selon...

Les barrissements des éléphants comparables à des noms pour se désigner, selon une récente étude

Selon une étude parue ce lundi 10 juin, dans la revue scientifique Nature, les éléphants pourraient s’appeler entre eux avec un nom. D’après les biologistes de l’université de Colorado aux États-Unis, à l’origine de cette découverte, les barrissements des éléphants ne sont pas de simples « bruits de trompettes », mais des phrases complexes qui comprennent de multiples messages.

Publié le :

1 mn

C’est une découverte aussi fascinante qu’inattendue : l’éléphant est le premier animal à rejoindre l’homme dans sa capacité à donner un nom au destinataire de son appel.

En étudiant, grâce à l’intelligence artificielle, les enregistrements de 469 barrissements émis par une mère éléphant d’Afrique, les chercheurs ont découvert que ces sons étaient d’une grande richesse et porteurs de sens. Grâce à son barrissement, le pachyderme peut donner des informations sur lui-même, son âge, son sexe et même son état émotionnel. En clair, le barrissement n’est pas un simple bruit de trompette, mais une phrase complexe, à destination d’un congénère.

Les éléphants réagissent

Et pour confirmer cette hypothèse, les chercheurs ont passé des enregistrements à dix-sept éléphants dans leur environnement naturel. Avec un résultat spectaculaire, ils réagissent très rapidement aux sons qui leurs sons adressés, ignorant ceux destinés à un autre.

Les scientifiques s’interrogent à présent sur l’origine de ce don. Une récente étude avait déjà démontré la capacité des éléphants à enterrer et pleurer leurs morts. L’étude des pachydermes n’a pas fini de nous surprendre. 

À lire aussiL’éléphant, un symbole ivoirien en péril

Source du contenu: www.rfi.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici