AccueilEnvironnementPremière FIV d'un rhinocéros blanc, une percée pour sauver l'espèce

Première FIV d’un rhinocéros blanc, une percée pour sauver l’espèce

Une percée médicale majeure dans le domaine du transfert d’embryon pourrait sauver les rhinocéros blancs du nord, en Afrique, menacés d’extinction. Présente sur terre depuis 26 millions d’années, cette espèce de rhinocéros pourrait survivre grâce à une prouesse scientifique.

Publié le :

1 mn

Elles ne sont plus que 2, Najin et Fatu, la mère et la fille, dernières femelles de l’espèce des rhinocéros blancs du nord. Le dernier mâle, est mort en 2018 dans une réserve du Kenya. On pensait l’extinction de cette espèce inéluctable. Mais les scientifiques du projet Biorescue ont réussi l’impossible : la fécondation in vitro d’un rhinocéros blanc du sud, par injection de sperme congelé d’un mâle de la même espèce.

Un immense espoir pour la survie de leur cousin, les rhinocéros blancs du nord. Les chercheurs de ce programme de reproduction ont annoncé vouloir tenter l’exploit avec un embryon de rhinocéros blanc du nord dans une mère porteuse de l’espèce du sud. Selon eux, ces deux sous espèces présentent des caractéristiques suffisamment proches pour permettre le bon développement de l’embryon.

Cette technologie pourrait également servir de modèle à d’autres espèces de rhinocéros menacées comme celle de Sumatra en Asie du Sud-Est. Une prouesse scientifique et un espoir pour ces animaux, décimé par le braconnage depuis des décennies.

Source du contenu: www.rfi.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici