AccueilCultureExposition: au Louvre, une Antiquité vivante

Exposition: au Louvre, une Antiquité vivante

CRITIQUE – Le plus grand fonds privé de marbres romains est montré pour la première fois en France. Un panthéon époustouflant.

Les Romains de l’Antiquité adoraient les créations grecques, les copiaient et les arrangeaient à la sauce de leurs dieux et de leur société. On s’en émerveille une fois de plus au Louvre, qui accueille cet été une soixantaine de sculptures les plus emblématiques de la collection romaine Torlonia. Ce plus grand fonds privé au monde dans le domaine effectue là sa seconde sortie hors d’Italie après Genève en 2022.

Avec ces marbres et cet unique bronze (un splendide athlète en pied plus grand que nature) on se sent presque au Vatican ou sur le Capitole. Car ce patrimoine impérial se trouve ici enrichi, reconnecté avec quelques-unes des plus vénérables pièces du grand musée français. Tous ces vestiges sont en effet issus des mêmes lieux de fouilles ou ont fait partie des mêmes collections au fil des siècles.

À partir de la fin du XVIIIe siècle, à l’instar de ses pairs, le prince Giovanni Torlonia passa le plus clair de son temps à acquérir des ensembles d’antiques. Son fils Alessandro, dont on…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Vente Flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici