AccueilActualités FranceFace à la gauche, les tractations autour d’une coalition font resurgir les...

Face à la gauche, les tractations autour d’une coalition font resurgir les divisions dans le camp Macron

DÉCRYPTAGE – Aile droite et aile gauche de la majorité sortante s’engagent dans une course de vitesse. Les premiers pour ne pas céder au Nouveau Front populaire, les seconds pour se tourner vers sa partie modérée, afin de gouverner.

Engagées dans une course de vitesse pour former un nouveau gouvernement, les troupes d’Emmanuel Macron s’inquiètent d’être prises de court par le Nouveau Front populaire (NFP). La succession des conciliabules à gauche met la pression sur la majorité sortante, qui s’étonne de l’attentisme du chef de l’État, qui a refusé lundi matin la démission de son premier ministre, Gabriel Attal.

Le président de la République a certes reçu Gérard Larcher, mardi soir à l’Élysée, comme l’a annoncé Le Figaro. Relançant les interrogations sur les intentions du président (Les Républicains, LR) du Sénat. Mais le départ du chef de l’État, attendu mercredi à Washington pour le sommet de l’Otan, irrite ses soutiens. Lesquels voudraient le voir davantage conscient du danger d’être débordé par le NFP, bloc arrivé en tête des élections législatives en nombre de sièges (plus de 180 sur 577).

« Partir trois jours à Washington alors que chaque jour compte, c’est spéculer sur le fait que la gauche n’arrivera pas à se…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Vente Flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici