AccueilActualités FranceFinancement des partis: le RN grand gagnant, la macronie amputée de millions...

Financement des partis: le RN grand gagnant, la macronie amputée de millions d’euros

DÉCRYPTAGE – Les subventions versées aux mouvements politiques dépendent essentiellement du résultat des élections législatives.

Au lendemain des législatives, les états-majors et surtout les trésoriers des partis politiques sont déjà tournés vers 2025. En se rendant aux urnes, les 30 juin et 7 juillet, les électeurs n’ont pas seulement déterminé les nouveaux rapports de force au sein de l’Hémicycle. Ils ont aussi grandement modifié le montant des subventions publiques accordées aux partis politiques.

La règle est claire : au premier tour, dès lors qu’un parti récolte au moins 1 % des suffrages dans 50 circonscriptions, chaque voix lui rapporte environ 1,10 euro (montant variable en fonction de la participation), et ce, de manière fixe tous les ans. Puis, une fois le second tour passé, chaque parlementaire élu – député ou et sénateur – débloque l’autre volet d’un montant de plus de 37.000 euros par élu et par an jusqu’au prochain renouvellement. Une manne financière qui s’élève à 66 millions d’euros pour l’année 2024.

Le grand gagnant de ce redécoupage budgétaire anticipé est sans conteste le Rassemblement national…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente Flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici