AccueilSportsFrance-Espagne : le résumé de l’élimination des Bleus aux portes de la finale

France-Espagne : le résumé de l’élimination des Bleus aux portes de la finale

Les Bleus sortent de l’Euro. L’Espagne est la première équipe qualifiée pour la finale du tournoi, à l’issue de la demi-finale jouée mardi 9 juillet, à Munich (Allemagne).

Diminuée par la suspension du défenseur Dani Carvajal et la blessure du milieu Pedri, la sélection espagnole a livré un match maîtrisé après s’être fait surprendre d’entrée de jeu par la paire Mbappé-Kolo Muani (9e).

L’égalisation est venue du pied gauche du plus jeune joueur du tournoi, qui devient aussi le plus jeune à marquer dans un Euro. Douze minutes après l’ouverture de la marque, Lamine Yamal remet la Roja dans le coup d’une frappe limpide (21e). L’équipe de France, sonnée, prend un deuxième but quatre petites minutes plus tard sur un magnifique enchaînement de Dani Olmo, qui palliait l’absence de Pedri.

En seconde période, les Français ont tenté par Tchouaméni, Mbappé ou Upamecano, mais la précision a continué de faire défaut à des Bleus qui ont semblé à court d’énergie. Ils quittent la compétition sur un nouveau manque cruel d’efficacité – seulement 24 tirs cadrés sur 98 tentés, quatre buts inscrits, dont un penalty et deux buts contre leur camp à leur bénéfice. L’autre demi-finale entre les Pays-Bas et l’Angleterre se tiendra mercredi, à 21 heures, à Dortmund. La finale se jouera dimanche soir, à 21 heures, à Berlin.

Ce qu’il faut retenir

Rien ne semble arrêter le plus jeune buteur de l’histoire d’un championnat d’Europe des nations, ni la pression, ni Mike Maignan, et encore moins Aurélien Tchouaméni. La frappe lumineuse de l’ESpagnol a redonné un immense souffle à la Roja (21e), et par la suite, il n’a jamais cessé d’arpenter son aile droite et de faire vaciller l’arrière-garde des Bleus.

1-0, 9e : l’équipe de France marque enfin dans le cours du jeu. Kylian Mbappé signe sa deuxième passe décisive du tournoi en adressant avec soin un centre au second poteau à Randal Kolo Muani, qui, entre Aymeric Laporte et Marc Cucurella, reprend de la tête directement dans l’angle du but.

1-1, 21e : l’égalisation arrive par le pied gauche du prodige Lamine Yamal, 16 ans, sur un service chanceux de Morata. Le jeune joueur de Barcelone fixe Rabiot d’un crochet puis décoche un tir enroulé splendide qui termine sa course sur le poteau droit puis dans le but de Mike Maignan, impuissant.

2-1, 25e : Dani Olmo enfonce le clou quatre minutes plus tard. Récupérant un centre de Jesus Navas repoussé par la défense française, le milieu espagnol élimine Tchouaméni d’un crochet extérieur et enchaîne avec une frappe croisée du droit. Mike Maignan est battu, mais Koundé, derrière lui, tente de dévier le tir qui semble cadré, sans succès.

Soit le nombre de buts inscrits consécutivement par Dani Olmo lors de ses trois derniers matchs dans la compétition. Une première pour un joueur espagnol à l’Euro, et l’arme principale de la Roja dans cette phase à élimination directe.

  • Le tournant du match. Kylian Mbappé voit sa frappe s’envoler.

Sans son masque, Kylian Mbappé a été un peu plus tranchant que lors des rencontres précédentes. Mais une fois encore, le capitaine des Bleus s’est entêté à vouloir jouer le rôle de sauveur. A la 86e minute, il est ainsi parfaitement lancé côté gauche, réussit un dribble, mais envoie une frappe complètement ratée dans les gradins alors que ses coéquipiers étaient démarqués.

  • La phrase. Le sélectionneur Didier Deschamps, au micro de TF1 : « L’Espagne nous a posé des difficultés car elle a été supérieure dans la maîtrise. On était un peu en retard, on avait peut-être un peu moins de jus, de fraîcheur, ce qui a amené du déchet technique, notamment dans la construction du jeu. On n’a pas assez souvent orienté vers l’avant. »
  • Nutrisport. B

Une première mi-temps de haute volée, une seconde plus fermée : ne nous laissons pas aveugler par notre déception, nous avons assisté à un beau match de football !

137 matchs et 57 buts plus tard, Olivier Giroud tire sa révérence en équipe de France, à 37 ans, après la défaite des Bleus contre l’Espagne.
Réutiliser ce contenu

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici