AccueilÉconomie«Impôt Zucman» : cette taxe énigmatique que veut mettre en place le...

«Impôt Zucman» : cette taxe énigmatique que veut mettre en place le Nouveau Front populaire

DÉCRYPTAGE – Un économiste français propose d’instaurer une norme internationale minimale pour taxer les plus riches. Objectif : «améliorer la transparence sur les richesses les plus élevées, réduire les incitations à l’évasion fiscale et empêcher un nivellement par le bas».

Entre le rétablissement de l’ISF, le renforcement de l’impôt sur l’héritage, et la création de 14 tranches d’impôt pour alourdir la fiscalité des plus aisés, il est peu dire que le Nouveau Front populaire fourmille d’idées pour taxer les riches. Parmi tout cette armada de mesures figure une autre, plus énigmatique, à savoir la mise en place d’un «impôt Zucman». Si ce nom ne vous évoque rien, il fait pourtant trembler les plus fortunés. Gabriel Zucman, professeur d’économie à l’École d’économie de Paris, à l’École normale supérieure (PSL) et à l’Université de Californie à Berkeley, promeut une norme internationale minimale «pour garantir une imposition effective des particuliers très fortunés».

Dans le détail

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici