AccueilInternationalAllemagne : La vente d'armes à Israël dérange certains députés

Allemagne : La vente d’armes à Israël dérange certains députés

Le gouvernement allemand vient d’autoriser des exportations supplémentaires d’armes de guerre d’une valeur de 20 millions d’euros vers Israël, selon une info du ministère de l’Économie reprise par Heute (Aujourd’hui) le journal la 2ᵉ chaîne allemande (ZDF).

Drone de combat IAI Heron 1 (domaine public)

Le gouvernement allemand a autorisé l’exportation d’armes de guerre vers Israël pour une valeur de 20,1 millions d’euros. C’est ce qu’indique l’agence de presse allemande DPA reprise par le journal Heute de la ZDF, dans une réponse du ministère de l’Économie à une question de la députée Sevim Dagdelen.

Parmi ces équipements

3.000 armes antichars portables, 500.000 munitions pour mitrailleuses, pistolets-mitrailleurs ou autres armes à feu automatiques ou semi-automatiques ainsi que 239 détonateurs et 44 charges propulsives.
Au total, le gouvernement de coalition Ampel a autorisé en 2023 des livraisons d’armement d’une valeur de 326,5 millions d’euros à Israël, soit dix fois plus que l’année précédente. Ce chiffre avait déjà été annoncé début janvier par le ministère de l’Économie. »
La plupart des exportations autorisées concernent les véhicules terrestres (65) et la technologie pour le développement, la production, l’exploitation, l’entretien et la réparation d’armes (57).

« La raison d’État allemande »

Après l’attaque terroriste du Hamas le 7 octobre, le chancelier allemand Olaf Scholz (SPD) avait affirmé à plusieurs reprises que la sécurité d’Israël faisait partie de la raison d’État allemande.
Le ministère de l’Économie, responsable des exportations d’armes, a déclaré en novembre que, suite aux attaques terroristes, « les demandes d’exportation d’armement vers Israël seraient traitées et décidées en priorité ». Selon des informations antérieures, la plus grande partie des autorisations remontait à la période après le 7 octobre.
Responsable de la politique étrangère, la députée Die Linke, Sevim Dagdelen a vivement critiqué les exportations d’armes vers Israël : « Au lieu de livrer toujours plus d’armes à Israël, qui pourraient tuer encore plus de civils palestiniens, le gouvernement fédéral devrait annuler ses autorisations d’exportation et soutenir un cessez-le-feu immédiat à Gaza. »

Autorisation également pour un autre sous-marin

L’exportation prévue d’un sixième sous-marin allemand vers Israël ne figure pas dans les statistiques. La construction de l’ »INS Drakon » avait déjà été lancée en 2006 par le gouvernement fédéral de l’époque. L’autorisation finale n’a été donnée par le Conseil fédéral de sécurité qu’à la fin de l’année dernière. La date de livraison du sous-marin n’est pas indiquée.
Les exportations de sous-marins vers Israël sont controversées, car selon les experts, ils pourraient être équipés d’armes nucléaires. Selon les rapports des médias spécialisés, la tourelle du nouveau sous-marin de la classe « Dolphin II » sera nettement plus large et plus longue que celles de ses prédécesseurs. On suppose que cela a pour but de pouvoir accueillir de nouveaux systèmes de missiles.
Israël a déjà commandé trois autres sous-marins de la nouvelle classe « Dakar » début 2022 à ThyssenKrupp Marine Systems. La livraison du premier de ces bateaux prendra toutefois encore des années.

Des munitions blindées également

Selon le Spiegel le gouvernement allemand envisage également la livraison de munitions pour chars. Les ministères concernés se seraient déjà mis d’accord sur le principe. Il s’agirait de 10.000 tirs de munitions de précision de 120 millimètres, dont la demande avait déjà été faite en novembre.



Source du contenu: infodujour.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici