AccueilInternationalEn direct, guerre Israël-Hamas : dix-huit arrestations lors de la « marche des drapeaux »,...

En direct, guerre Israël-Hamas : dix-huit arrestations lors de la « marche des drapeaux », à Jérusalem

La mère d’un otage encore détenu à Gaza, Einat Zangauker : « Voilà le résultat de la pression militaire. Nous les récupérons morts »

Mardi, des familles d’otages ont obtenu la signature de 70 députés sur 120 en soutien à la proposition de cessez-le-feu de l’Etat hébreu. Officiellement, 43 otages sont morts. En réalité, à peine une moitié des 124 captifs sont présumés vivants.

Dans des bureaux, à Bnei Brak, une banlieue religieuse de Tel-Aviv, plus d’une centaine de militaires israéliens tiennent depuis sept mois une comptabilité macabre. Sous l’autorité du général de réserve Nitzan Alon, en étroite coopération avec les forces spéciales et la division de recherche et des unités d’élite du renseignement militaire, ils rassemblent des preuves de vie, mais aussi des indices qui permettraient d’attester les décès parmi les 124 otages encore détenus par le Hamas palestinien, après leur enlèvement le 7 octobre 2023.

Cette annonce accroît la pression sur le gouvernement israélien, qui se déchire à propos d’une nouvelle proposition de cessez-le-feu, supposée permettre de libérer au moins une partie des otages. Des proches de captifs et leurs soutiens ont manifesté, lundi soir, à Jérusalem et à Tel-Aviv, bloquant la voie rapide qui dessert la cité blanche du nord au sud. La mère d’un otage encore détenu à Gaza, Einat Zangauker, en a tiré une conclusion sans appel : « Voilà le résultat de la pression militaire. Nous les récupérons morts. »

Lire aussi |

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici