AccueilInternationalEn Espagne, le parti indépendantiste catalan Junts fait trébucher Pedro Sanchez

En Espagne, le parti indépendantiste catalan Junts fait trébucher Pedro Sanchez

Les représentants du parti Ensemble pour la Catalogne (Junts per Catalunya), ici le 30 janvier 2024, à Madrid, ont rejeté le texte en le qualifiant d’amnistie «sélective et en différé».
JAVIER SORIANO/AFP

Certains indépendantistes n’ont pas voté la loi d’amnistie qui devait cimenter la majorité.

À Madrid

La loi d’amnistie coproduite par les indépendantistes catalans, qui devait pardonner les délits commis par leurs camarades lors du processus de sécession manquée de 2017, a été rejetée mardi soir par… sept députés indépendantistes catalans! La pierre angulaire de ce début de mandat du socialiste Pedro Sanchez, la contrepartie imposée par ses turbulents alliés à son investiture à la tête du gouvernement espagnol en novembre dernier, l’objet d’inimaginables tractations depuis des mois… se solde par un cuisant échec parlementaire.

Par 179 voix contre 171, la droite (Parti populaire, PP), l’extrême droite (Vox) et les sept représentants de Junts (indépendantistes de centre droit) refusent le texte, face à la coalition qui soutient le gouvernement – socialistes (PSOE), gauche radicale (Sumar et Podemos) et groupes régionaux basque, galicien et catalan (dont l’autre parti indépendantiste, ERC, de gauche). Une mésentente qui menace à la fois le sort judiciaire de centaines d’indépendantistes…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Vente Flash

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici