AccueilInternationalEn Irak et au Yémen, les frappes américaines impuissantes pour faire cesser...

En Irak et au Yémen, les frappes américaines impuissantes pour faire cesser les attaques des milices pro-Iran

Les milices Houthis paradent près de Sanaa au Yémen, le 4 février, après les dernières frappes américaines.
KHALED ABDULLAH / REUTERS

Rien n’indique que les ennemis pro-iraniens des États-Unis céderont devant la pression militaire et arrêteront de tirer des missiles et des drones sur des cibles américaines ou occidentales.

Les États-Unis ont multiplié au cours du week-end les frappes contre leurs ennemis pro-iraniens en Irak, en Syrie et au Yémen, mais rien n’indique que ceux-ci cèdent devant la pression militaire et arrêtent de tirer des missiles et des drones sur des cibles américaines ou occidentales, en mer Rouge et en Irak.

La nuit de samedi à dimanche, des bombardements américano-britanniques ont visé 36 positions rebelles «dans 13 lieux au Yémen en réponse aux attaques continues des Houthistes contre le trafic maritime international et commercial ainsi que les navires de guerre transitant par la mer Rouge», selon un communiqué conjoint des États-Unis, du Royaume-Uni et d’autres pays ayant soutenu l’opération.

«Des arsenaux profondément enterrés, des systèmes et lanceurs de missiles, des systèmes de défense antiaérienne et des radars des Houthistes» ont été ciblés, ajoute le texte. Six provinces, au total, ont été visées, dont Sanaa, la capitale et ses alentours, sur lesquels 13 frappes se sont abattues…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici