AccueilInternationalEn Israël, l’humour noir comme remède à la guerre

En Israël, l’humour noir comme remède à la guerre

Un clip, réalisé par Eretz Nehederet, met en scène des dirigeants du Hamas dans un hôtel de luxe au Qatar, pendant que les Palestiniens meurent à Gaza.
Capture d’écran YouTube / Eretz Nehederet

RÉCIT – À l’instar de l’émission israélienne satirique «Eretz Nehederet», de nombreux humoristes évoquent l’attaque du 7 octobre sur le ton de l’humour, mais sont confrontés à des limites imposées par l’État hébreu.

Dans une luxueuse chambre d’hôtel à la décoration dorée extravagante, trois acteurs déguisés en dirigeants du Hamas – Moussa Abou Marzouk, Khaled Meshaal et Ismaël Haniyeh – jouent au poker. Vêtus d’un costume beige immaculé et d’une montre en or au poignet, les chefs du groupe islamiste chantent un rap intitulé : «Le ciel de Gaza est noir, mais le Qatar est toujours ensoleillé». Les paroles concernent principalement les Palestiniens qui meurent à Gaza, pendant que leurs dirigeants sont accusés de se prélasser dans une baignoire remplie de billets au Qatar. «Ils n’ont plus rien à manger comme une retraite de Ramadan. Je m’en fous parce que je suis posé dans ma suite (…) Mon peuple n’a pas d’eau, je me demande ce que ça fait», rappent les trois leaders en chœur, entourés de voitures de sport et de femmes aux tenues légères.

À travers la réalisation de ce clip vidéo, l’émission israélienne satirique Eretz Nehederet veut caricaturer l’exil doré des leaders du Hamas à Doha, au Qatar…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici