AccueilInternationalEtats-Unis : ESPN, Fox et Warner s’unissent pour créer une plate-forme de streaming...

Etats-Unis : ESPN, Fox et Warner s’unissent pour créer une plate-forme de streaming de sport

Ils rêvent d’en faire une sorte de Netflix du sport. Les concurrents ESPN, Fox et Warner Bros Discovery ont annoncé s’allier, mardi 6 février, pour lancer à l’automne 2024 une nouvelle plate-forme de streaming d’événements sportifs. Pour mettre sur pied cette nouvelle offre, qui ne sera disponible qu’aux Etats-Unis, les trois groupes de médias se sont mis d’accord pour créer une société commune, dont chaque partenaire détiendra un tiers du capital, selon un communiqué conjoint.

En effet, les trois sociétés contrôlent, en les réunissant, une grande partie des droits des grands championnats américains, ainsi que de la Formule 1, la Coupe du monde de football, trois des quatre tournois majeurs en tennis, ou encore le circuit professionnel de golf PGA.

Aucun service de vidéo à la demande dans le monde ne propose aujourd’hui un produit équivalent ou même approchant. Le morcellement des droits sportifs entre plusieurs plates-formes obligeait jusqu’ici les amateurs de sport aux Etats-Unis à prendre plus d’un abonnement. Par ailleurs, ESPN, filiale de Disney et numéro un mondial du sport, s’était jusqu’ici refusé à diffuser ses événements les plus importants sur sa plate-forme dédiée ESPN +, pour ne pas entrer directement en concurrence avec la télévision par câble, qui lui assure encore des revenus importants. La concurrence entre plates-formes a même été renforcée par l’émergence de nouveaux acteurs intéressés par les droits sportifs.

Coup dur pour Paramount

L’alliance annoncée mardi, qui doit encore être approuvée par les autorités américaines de régulation, constitue ainsi un camouflet pour ceux qui n’en seront pas, en particulier Amazon, Apple, Comcast (Peacock) mais aussi Paramount Global, qui diffuse du football américain (NFL), du golf ou du basket universitaire. C’est un nouveau coup très dur pour Paramount Global, déjà considéré comme le plus petit des grands médias de télévision aux Etats-Unis, dont beaucoup estiment qu’il va devoir s’adosser à un partenaire pour rester pertinent.

« Le lancement de ce nouveau service de streaming sportif est un moment significatif pour Disney et ESPN, un succès majeur pour les fans de sport et un important pas en avant pour l’industrie des médias », a commenté le directeur général de Disney, Bob Iger, cité dans le communiqué.

La perspective de cette plate-forme unique pourrait octroyer, à terme, au trio ESPN, Fox et Warner Bros Discovery un pouvoir de négociation renforcé face aux championnats sportifs, dont les droits ont flambé ces dernières années.

Le Monde avec AFP

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici