AccueilInternationalHommage aux victimes du Hamas : des élus LFI seront présents malgré le...

Hommage aux victimes du Hamas : des élus LFI seront présents malgré le refus de certaines familles

La France insoumise (LFI) est au cœur d’une nouvelle polémique. Ses responsables souhaitent se rendre à l’hommage qui sera organisé, mercredi 7 février, pour les victimes françaises de l’attaque du Hamas contre Israël, tandis que certaines familles refusent la venue du mouvement de gauche radicale.

Le coordinateur de LFI, Manuel Bompard, a fait savoir dimanche 4 février sur BFM-TV qu’il avait « l’intention d’y participer ». Il est « normal que la nation rende hommage à des victimes », a-t-il ajouté, assurant « partager » la « peine » et le « chagrin » des familles, sans « volonté de mélanger un hommage national à un moment de politique ».

La cheffe de file des députés « insoumis », Mathilde Panot, avait déjà déclaré qu’elle se rendrait à la cérémonie, souhaitant que soit rendu hommage « à l’ensemble des victimes françaises de cette guerre au Proche-Orient », donc aussi aux Franco-Palestiniens tués à Gaza par l’armée israélienne.

Hommage aux Invalides

Selon les autorités françaises, quarante-deux citoyens français ou franco-israéliens ont été tués dans l’attaque perpétrée par le Hamas le 7 octobre. L’hommage, présidé par Emmanuel Macron, sera rendu exactement quatre mois après l’assaut du mouvement islamiste palestinien, au monument pour les victimes du terrorisme sur l’esplanade des Invalides à Paris.

Plusieurs familles du collectif « No Silence » ont demandé, dans un courrier adressé mardi 30 janvier au chef de l’Etat, que la présence du mouvement fondé par Jean-Luc Mélenchon soit « interdite ». « Entre indécence, absence de respect, relativisme et négationnisme, La France insoumise et ses porte-parole se sont illustrés par des propos gravissimes depuis le pogrom du 7 octobre », accusent-elles dans leur lettre.

LFI a créé la polémique après les attaques, refusant notamment de qualifier le Hamas de groupe « terroriste » et préférant parler de « crimes de guerre ». Le collectif de familles l’accuse aussi de « porter une très lourde responsabilité dans l’explosion de la judéophobie » dans le pays. Manuel Bompard a défendu son mouvement, estimant que certains passages de leur courrier « paraissent attribuer à La France insoumise des positions qu’elle n’a jamais défendues ».

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Antisémitisme : comment Jean-Luc Mélenchon cultive l’ambiguïté

« Signe de repentance »

La venue des responsables de la gauche radicale à cet hommage fait réagir à droite et au sein de la majorité. Olivier Marleix (Les Républicains, LR) a dit sur Radio J comprendre l’« émotion » et le « malaise » des familles « tant La France insoumise a banalisé cette attaque terroriste ». Le chef de file des députés LR estime toutefois que le mouvement peut y participer « en signe de repentance ».

Au contraire de Xavier Bertrand (LR) : « Moralement, ils feraient bien de ne pas venir, par respect pour les victimes (…). Quelle honte », s’est indigné le président de la région Hauts-de-France, accusant, lui aussi, les représentants de LFI d’avoir « toujours, par leurs actes, favorisé la montée de l’antisémitisme en France ».

Le 7 février, « nous ne devons parler que (…) des victimes des attaques terroristes du Hamas. Ne nous laissons pas prendre ce moment », a commenté de son côté la porte-parole du gouvernement, Prisca Thevenot, sur LCI. « Est-ce que La France insoumise n’a que pour seule compétence l’indécence et l’insolence ? Oui, et encore oui. Ils passent leur temps à faire de la provocation sans solution et du buzz médiatique pour servir une seule chose : leur ego », a-t-elle fustigé.

Dimanche, une délégation d’élus français essentiellement issus de la gauche, dont l’« insoumis » Eric Coquerel, s’est rendue au poste-frontière de Rafah entre l’Egypte et le territoire palestinien. La veille, ils avaient appelé à « un cessez-le-feu durable, permanent et immédiat » à Gaza.

Le Monde avec AFP

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici