AccueilInternationalJoe Biden aux célébrations des 80 ans du Débarquement : « Détournez le regard de l’Ukraine...

Joe Biden aux célébrations des 80 ans du Débarquement : « Détournez le regard de l’Ukraine serait oublier ce qui s’est passé ici »

Des salves d’applaudissements nourris pour les vétérans, avant même l’arrivée des chefs d’Etat et de gouvernement aux célébrations des 80 ans du débarquement du 6 juin 1944. Un accueil plus chaleureux encore pour Volodymyr Zelensky reçu avec son épouse par le couple Macron, comme un invité presque normal, en pleine guerre d’Ukraine. Dans l’attente de Joe Biden, les uns et les autres ont pu échanger quelques mots, là où déferlèrent les troupes alliées dans l’objectif de repousser l’occupant nazi.

Jeudi 6 juin, la commémoration internationale du D-Day a donné lieu sur la plage d’Omaha Beach, dans la commune de Saint-Laurent-sur-Mer (Calvados), à une célébration empreinte de solennité et d’émotion, faite de constants allers-retours entre ce douloureux passé et les déchirements du présent.

D’imposants navires de guerre mouillent à l’horizon. Le dispositif de sécurité – 43 000 agents déployés – en impose. La voie rapide entre Caen et la côte a été interdite à la circulation pour éviter embouteillages et incidents. Mais le fond de l’air est printanier et l’atmosphère plutôt bon enfant.

Commémoration internationale du D-Day sur la plage d’Omaha Beach, à Saint-Laurent-sur-Mer (Calvados), le 6 juin 2024.

Dans la matinée, Emmanuel Macron laisse son premier ministre, Gabriel Attal, le représenter à la cérémonie co-organisée avec le Canada, en compagnie du premier ministre Justin Trudeau. Avant Ohama Beach, le chef de l’Etat se concentre sur les hommages aux soldats américains, avec Joe Biden à Colleville-sur-Mer, et britanniques, à Ver-sur-Mer, aux côtés d’un roi Charles III en grand uniforme. Le souverain britannique se réjouit de « la chaleur et de la générosité offertes par les Normands » aux vétérans, en dépit des bombardements alliés qui ont frappé les villes de la région, comme Saint-Lô et Caen, afin d’affaiblir les forces d’occupation allemandes et leurs capacités de réaction. A Saint-Laurent-sur-Mer, nombre de maisons sont pavoisées aux couleurs des Alliés.

Serrer les rangs autour de Kiev

A chaque étape de la journée, le sacrifice des vétérans, venus des différents pays alliés, à commencer par les Etats-Unis, est d’ailleurs longuement salué. A Ohama Beach, un chœur de jeunes entonne Le Chant des partisans, puis l’hymne européen. L’acteur Lambert Wilson s’adresse au public – officiels, têtes couronnées et militaires de tous les pays, mais aussi une foule d’anonymes – en français comme en anglais. Différentes lettres du front sont sorties de l’oubli. Un vétéran américain du D-Day relit un courrier qu’il avait adressé le 7 juin 1944 à sa famille, depuis cette côte française où tant de ses frères de sang ont laissé la vie. « Soyons dignes du courage de ceux qui débarquèrent ici », souligne Emmanuel Macron, après avoir fait chevalier de la Légion d’honneur trois anciens combattants américains, arrivés en juin 1944 sur cette plage.

Il vous reste 54.45% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici