AccueilInternationalLes marines occidentales se préparent au retour de l’extension des guerres en...

Les marines occidentales se préparent au retour de l’extension des guerres en mer

Le porte-avions français «Charles de Gaulle».
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP

ENQUÊTE – Comme le cyber ou l’espace, le domaine maritime fait partie des espaces de contestation où les puissances révisionnistes, qui défient l’ordre occidental, veulent faire valoir leur droit y compris par la force.

L’Amiral Kouznetsov est censé reprendre la mer cette année. L’unique porte-avions de la flotte russe, entré en service dans les années 1990, devrait bientôt ressortir des chantiers navals de Mourmansk. Dans quel état? Les travaux ont duré six ans depuis le dernier déploiement du bâtiment au large de la Syrie d’où il avait mené des raids aériens au profit du régime de Damas. Il avait fait piètre impression et le ministre de la Défense britannique avait dénigré un «bateau de la honte» alors qu’il passait au large des côtes anglaises, sous la surveillance de la Royal Navy. «Les bateaux de combat russes n’ont pas besoin d’escorte», avait répondu Moscou en grinçant des dents. Depuis, la flotte russe n’a pas brillé.

Cet automne, le retour du sous-marin Krasnodar vers son port d’attache a été suivi par toutes les marines européennes et avait suscité beaucoup d’interrogations sur l’état d’épuisement de la marine russe. En mer Noire, elle a été mise en échec par l’Ukraine, même si celle-ci n’a plus…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici