AccueilInternationalL’ouest des Etats-Unis touché par une vague de chaleur extrême et précoce

L’ouest des Etats-Unis touché par une vague de chaleur extrême et précoce

C’est une vague qui annonce peut-être un été suffocant, au moment où l’ONU prévient que la planète est en surchauffe. La chaleur extrême qui frappe l’ouest des Etats-Unis doit atteindre son point culminant jeudi 6 juin. Las Vegas suffoque par 44 degrés Celsius, et la température approchera les 49 degrés dans la région désertique de la Vallée de la Mort, en raison d’un système météorologique anticyclonique oppressant.

Selon les scientifiques, les canicules à répétition sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète, et ces vagues de chaleur sont appelées à se multiplier, à durer plus longtemps et à s’intensifier. « Aujourd’hui, des records de température à la hausse et à la baisse seront probablement battus ou égalés entre la Californie, le Nevada et l’Arizona », selon les services météorologiques américains (NWS).

Les spécialistes estiment que ces températures anormalement élevées à l’approche de l’été sont peut-être annonciatrices d’un été suffocant. Las Vegas connaît des températures dangereuses supérieures aux normales saisonnières, et les autorités y ont prolongé leur alerte à la chaleur jusqu’à samedi.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés L’Asie du Sud-Est touchée par une vague de chaleur extrême

Une situation « particulièrement préoccupante »

Des lieux climatisés ont été ouverts pour offrir du répit aux personnes n’ayant pas de climatisation chez elles dans la capitale américaine du jeu. « On n’a pas vraiment eu le temps de s’acclimater au fait que ça se réchauffe autant et aussi vite », a déclaré Glen Simpson, directeur d’un service ambulancier, à Channel 13, une chaîne locale affiliée à ABC. « Les gens n’y sont tout simplement pas habitués, même lorsqu’ils ont grandi ici, y ont passé tous leurs étés, le corps ne s’est pas vraiment habitué à ça », constate-t-il.

En Californie, la situation dans la région très agricole de la Vallée centrale est aussi « particulièrement préoccupante », selon les autorités fédérales. « Il n’y aura que peu ou pas de répit nocturne pour ceux qui n’ont pas de système de refroidissement efficace ou qui ne peuvent s’hydrater de manière adéquate », selon les NWS. Les températures devraient légèrement baisser ces prochains jours, mais la vague de chaleur va s’étendre au nord dans l’Oregon et l’Etat de Washington.

Mai 2024 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré dans le monde (sur terre et mer), le douzième mois d’affilée à battre son propre record, selon l’observatoire européen Copernicus. Et il y a 80 % de probabilité que la température moyenne mondiale sur une année calendaire dépasse « temporairement » de plus de 1,5 degré Celcius les niveaux préindustriels d’ici à 2028, a averti cette semaine l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Le Mexique touché par une vague de chaleur mortelle

Le Monde avec AFP

Réutiliser ce contenu

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici