AccueilÉconomieLégislatives 2024 : les médias Bolloré ont fait campagne jusqu’au bout

Législatives 2024 : les médias Bolloré ont fait campagne jusqu’au bout

Une ultime fois depuis la dissolution annoncée le 9 juin, l’un des médias du groupe Vivendi, de Vincent Bolloré, a pris part à la campagne électorale de manière active. Et ce, à quelques heures seulement du moment (vendredi à minuit) où il n’est plus possible, pour aucune chaîne de télévision ou de radio, ni sur Internet, de traiter la campagne électorale.

Peu après 21 h 30, vendredi 5 juillet, le site du Journal du dimanche (JDD) dévoile un « document » censé prouver que le gouvernement s’apprêterait à suspendre la loi sur l’immigration adoptée en décembre 2023. Une « information » extrêmement sensible dans le contexte électoral, où la question de l’immigration constitue l’un des thèmes de prédilection de l’extrême droite. Démentie par le gouvernement, elle ne fait l’objet d’aucun article dans Le JDD disponible en kiosque ce 7 juillet. Pas même un entrefilet dans la page réservée aux « Indiscrets », ne serait-ce que pour signaler l’agitation qu’elle a provoquée.

Une vingtaine de minutes après la mise en ligne de l’article, à 22 h 01, Jordan Bardella le relaie sur le réseau X. « Alors qu’une immense majorité de Français souhaite maîtriser l’immigration, le gouvernement s’apprête à suspendre les quelques maigres mesures de fermeté de la loi immigration, s’insurge le président du Rassemblement national (RN). On peut empêcher cette coalition Macron-Mélenchon sous le contrôle de l’extrême gauche : mobilisation ! »

« C’est bien sûr totalement faux »

Sur CNews, c’est alors le début de l’émission « 100 % politique week-end ». Les journalistes Gauthier Le Bret et Yoann Usaï reprennent l’information de « nos excellents confrères du Journal du dimanche » pour critiquer une « grave erreur », un « clin d’œil à la gauche ». « C’est à contre-courant de ce que veut l’opinion », s’insurge Gauthier Le Bret. Son collègue n’en croit pas ses yeux : « C’est un appel à voter Marine Le Pen, en réalité ! » A ce moment-là, l’audience de la chaîne n’est sans doute pas très élevée. L’attention des téléspectateurs est majoritairement captée par le quart de finale France-Portugal, qui rassemblera 12,7 millions de supporteurs, en moyenne, devant M6 – le programme le plus regardé, toutes chaînes confondues, en 2024.

Dès 22 h 05, le ministre de l’intérieur dément sur X : « C’est bien sûr totalement faux. » Gérald Darmanin est rejoint à 22 h 08 par la porte-parole du gouvernement, Prisca Thevenot : « A quelques heures du silence républicain, tentative du JDD d’influencer le scrutin avec une fausse information. Peu glorieux », poste la candidate macroniste dans les Hauts-de-Seine. Vers 22 h 30, Gabriel Attal fustige à son tour cette « opération bien huilée ». « Les Français méritent mieux que ces méthodes trumpistes », condamne-t-il sur l’ancien Twitter. Toute la soirée, toute la nuit, et durant le week-end, le tweet de Jordan Bardella continue de circuler sur les réseaux, cumulant plus de 3 millions de vues.

Il vous reste 49.39% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici