AccueilActualités FranceLégislatives: en majorité relative, la gauche veut imposer une cohabitation à Emmanuel...

Législatives: en majorité relative, la gauche veut imposer une cohabitation à Emmanuel Macron

Après sa victoire surprise dimanche soir, le Nouveau Front populaire rêve de s’emparer de Matignon sans avoir à passer par une quelconque coalition.

La gauche veut croire aux lendemains qui chantent. Arrivé en tête à la surprise générale dimanche soir, le Nouveau Front populaire entend bien gouverner le pays à l’issue de ces élections législatives anticipées. Tout reste cependant à construire puisque, avec environ 190 députés, le NFP ne dispose que d’une courte majorité relative, loin de la majorité absolue fixée à 289 sièges. En l’état, un gouvernement de gauche pourrait donc être rapidement renversé puisqu’il serait à la merci de n’importe quelle motion de censure des autres groupes de l’Assemblée nationale. « Personne ne peut dire qu’il a remporté ces élections », a d’ailleurs rappelé à plusieurs reprises le numéro trois du gouvernement sortant Gérald Darmanin (Intérieur). Quitte à ce que le Nouveau Front populaire ait justement à cœur de lui démontrer l’inverse, en se montrant « prêt à gouverner ».

Lundi, après l’avoir parfois évoqué à voix basse dans l’entre-deux-tours, les responsables du cartel des gauches excluaient l’idée d’un…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Vente Flash

1€ par mois pendant 3 mois. Sans engagement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici