AccueilActualités FranceLégislatives: le Nouveau Front populaire décide de passer outre le «coup de...

Législatives: le Nouveau Front populaire décide de passer outre le «coup de force» d’Emmanuel Macron

Dans une lettre aux Français publiée mercredi après-midi, le chef de l’État ferme la porte à un gouvernement auquel participerait La France insoumise.

Le « maître des horloges » prend la gauche de court. En déclarant en substance qu’il ne permettra pas à une coalition comprenant des partis jugés hors des « forces républicaines » de diriger la France, Emmanuel Macron bloque de facto toute tentative du Nouveau Front populaire, auquel appartient La France insoumise, de constituer un gouvernement. En négociation depuis dimanche soir, les quatre principaux partis de gauche ne sont pas parvenus dans ce délai à s’entendre sur un premier ministre à proposer au président de la République, qui a seul le pouvoir constitutionnel de le nommer. Déterminé à aller vite, le NFP, qui se savait engagé dans une course contre la montre, a donc fini par se faire doubler par l’initiative de l’Élysée, jusque-là muré dans le silence.

Les réactions outrées de la gauche ne se sont pas fait attendre. Jean-Luc Mélenchon, notamment, a pointé « le retour du droit de veto royal sur le suffrage universel », sommant le président de « s’incliner ». « Son déni abîme le pays…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici