AccueilÉconomieLes millionnaires toujours plus nombreux en France, selon une étude

Les millionnaires toujours plus nombreux en France, selon une étude

Le nouveau rapport annuel du géant bancaire UBS révèle que l’Hexagone comptait, en 2023, 47.000 millionnaires de plus que l’année précédente.

Les millionnaires étaient toujours plus nombreux dans le monde en 2023, selon le dernier rapport publié mercredi par le géant bancaire UBS. Publié ce mercredi, ce document faisant référence indique qu’une poignée de pays hébergeait, l’an passé, la majorité de ces personnes fortunées. Et la France, comme les années précédentes, figure en bonne position.

L’année dernière, ainsi, l’Hexagone recensait pas moins de 2.868.031 millionnaires. Le pays se plaçait ainsi en quatrième position, en termes de nombre de personnes dont la fortune dépasse le million de dollars, derrière le Royaume-Uni (3 millions de personnes), la Chine continentale (6 millions) et les États-Unis (près de 22 millions). En outre, ce bilan a progressé de 47.000 individus, par rapport à 2022. Un nombre qui devrait croître de 16% pour la France d’ici 2028, d’après l’étude, soit une progression de 450.000 personnes environ. D’ici cinq ans, cette tendance à la hausse du nombre de millionnaires devrait se poursuivre dans l’ensemble des pays étudiés, à l’exception du Royaume-Uni et des Pays-Bas.

Les États-Unis abritaient ainsi, selon UBS, 38% des millionnaires dans le monde, contre 28% en Europe de l’Ouest et 10% en Chine continentale. Au sommet de la pyramide, 14 personnes disposaient d’une fortune supérieure à 100 milliards de dollars, suivies de 12 personnes dont la richesse s’étalait entre 50 et 100 milliards et 2638 dont la richesse oscillait entre 1 et 50 milliards. Ainsi, le patrimoine des ménages a augmenté de 4,2% au niveau mondial en 2023, effaçant une rare chute en 2022, selon UBS, qui note que la richesse s’est nettement accrue depuis l’an 2000, y compris chez les moins fortunés.

La richesse des ménages se redresse

Entre l’inflation et les secousses sur les marchés d’actions et d’obligations, le patrimoine des ménages, calculé en dollars, s’était contracté de 3% en 2022 au niveau mondial, selon cette étude. En 2023, la richesse des ménages s’est redressée, en grande partie sous l’effet du reflux du billet vert qui affecte les calculs, mais aussi du rebond des marchés d’actions. En revanche, la hausse des taux d’intérêt a pesé sur l’immobilier, une composante importante du patrimoine des particuliers. Corrigée de l’inflation, la croissance de la richesse mondiale s’est même montée à près de 8,4%, selon ses estimations, l’emballement des prix ayant ralenti.

Le géant bancaire, qui s’est encore renforcé dans la gestion de fortune avec le rachat forcé de sa concurrente Crédit Suisse, publie chaque année des études sur le patrimoine des ménages pour comprendre l’évolution de la richesse. Cette étude procède à une estimation sur la base d’une analyse de 56 pays qui pèsent à eux seuls 92,2% de la richesse mondiale. Les auteurs de l’étude, qui ont aussi examiné les mouvements de fortune sur une période longue, relèvent que le nombre de personnes dont le patrimoine est inférieur à 10.000 dollars a diminué de moitié depuis l’an 2000, une part importante s’étant enrichie pour passer dans la catégorie supérieure, avec un patrimoine de 10.000 à 100.000 dollars.

Le nombre de personnes dans cette tranche supérieure, a été multiplié par 2,5, pour représenter 43% de la population mondiale, contre un peu moins de 17% en l’an 2000. «Le monde s’est progressivement enrichi à travers tous les segments de fortune», notent les auteurs de cette étude. Les périodes de repli ne sont «qu’occasionnelles», a souligné Paul Donovan, chef économiste de la branche de gestion de fortune d’UBS, en préambule de l’étude. Depuis que celle-ci a été lancée il y a 15 ans, seules trois années de contraction du patrimoine ont été observées, en 2008 lors de la Grande crise financière, et en 2015 et 2022 avec les turbulences sur les actions et obligations sur la plupart des grands marchés.

 »
data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici