AccueilMode de vieÀ Miami, LVMH affiche ses ambitions horlogères

À Miami, LVMH affiche ses ambitions horlogères

De gauche à droite : Benoît De Clerck (Zenith), Julien Tornare (TAG Heuer), Frédéric Arnault (PDG de la division montres), Jean-Christophe Babin (Bulgari), Jean Arnault (Louis Vuitton), Ricardo Guadalupe (Hublot).
LVMH Watch Week

En ordre de bataille pour 2024, les manufactures du groupe de luxe français ont présenté leurs nouveautés en Floride.

Le vent courbe les palmiers de South Beach. Mais les nuages ne font que passer sur Miami, où l’édition 2024 de la LVMH Watch Week vient de se dérouler du 29 au 31 janvier. Dans une vaste villa louée pour l’occasion sur Star Island, les marques horlogères de LVMH ont dévoilé leurs premières nouveautés de l’année. Après un savant exercice de chaises musicales, toutes sont désormais en ordre de bataille : alors que Benoit de Clerck a quitté Panerai pour succéder à Julien Tornare à la tête de Zenith, ce dernier remplace Frédéric Arnault chez TAG Heuer. Il appartient désormais au troisième fils de Bernard Arnault de poursuivre la montée en puissance de la division horlogère du groupe.

Du côté de TAG Heuer, « 2023 aura été une année extrêmement forte, avec notamment les 60 ans de la Carrera, mais pas seulement, explique Julien Tornare, aux commandes depuis trois semaines chrono. 2024 sera également une grande année. La vision fixée par Frédéric Arnault il y a quelques années reposait d’abord…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Vente Flash

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici