AccueilMode de vieChaud devant ! Notre sélection parisienne de 10 délicieux croque-monsieur

Chaud devant ! Notre sélection parisienne de 10 délicieux croque-monsieur

Servi pour la première fois en 1910 dans un café du boulevard des Capucines à Paris, le croque-monsieur est un plat classique proposé dans de nombreux cafés, brasseries et snacks. Composé de deux tranches de pain de mie beurrées, garnies de fromage fondu et de tranches de jambon, ce sandwich chaud peut être décliné de nombreuses façons. Voici dix adresses très différentes pour déguster d’excellents croque-monsieur testés et approuvés, de la première à la dernière bouchée.

Le croque-monsieur jambon de Mam

Lorsque la cheffe cuisinière doublement étoilée Stéphanie Le Quellec crée Mam en 2021, elle décide d’en confier la direction à sa maman, Patricia Lecocq. A la fois traiteur, épicerie fine et pâtisserie, cette enseigne distille une offre qualitative contemporaine, en salé comme en sucré, pour très bien manger au bureau ou chez soi. Certaines des propositions, comme la blanquette de veau au café, le curry rouge de volaille ou le paris-brest sont devenus de véritables plats signature qu’on s’échange sous le manteau.

Notre avis : on retrouve ici tout ce que l’on aime dans un croque digne de ce nom, un très bon pain de mie moelleux et épais, réalisé spécialement par un artisan boulanger du quartier, généreusement tartiné d’un beurre fermier. Le délicieux jambon Prince de Paris en provenance de la fabrique parisienne Doumbéa, découpé finement en superpositions de couches, est couronné par un généreux comté 18 mois. A noter qu’il existe deux autres très bonnes déclinaisons de ce croque, au vieux comté et truffe noire, ainsi qu’au pastrami et cheddar.

Prix : 8,50 € (uniquement à emporter).

Mam par Stéphanie Le Quellec 93, rue du Bac, Paris 7e ; 22, rue Fourcroy, Paris 17e.

Le croque-moelleux de céréales céleri et noisette de la Halle aux Grains

Au troisième niveau de la Bourse de commerce, les chefs Michel et Sébastien Bras ont conçu une cuisine de l’essentiel, en lien avec l’histoire du lieu, ancienne halle aux blés, où les grains, graines et semences de tous pays apportent une tonalité inédite à leur travail. Pour composer leurs assiettes, les cuisiniers donnent la priorité aux produits de saison, aux filières responsables, aux producteurs vertueux tout en respectant la biodiversité.

Notre avis : pour leur réinterprétation du croque-monsieur, les Bras père et fils ont échafaudé leur propre appareil à cuisson avec des stries très ondulées qui permettent de cuire ensemble la pâte et la garniture. Le pain est composé d’un mélange de farines (épeautre et blé dur) et de flocons (lentilles vertes et avoine) qui permet de réduire l’indice glycémique de l’ensemble. Dans l’appareil, on retrouve du céleri-rave bio aux saveurs citronnées et anisées, assaisonné par une mayonnaise au citron noir maison légèrement fumée et des noisettes torréfiées françaises. Cet extraordinaire croque est servi avec un mesclun de salades et de graines germées.

Il vous reste 80% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici