AccueilMode de vieDeux tables indiennes et deux chefs français : le palmarès du 50e guide...

Deux tables indiennes et deux chefs français : le palmarès du 50e guide Michelin Grande-Bretagne et Irlande 2024

Lundi 5 février, à 19 heures (heure de Londres), le guide Michelin a célébré le lancement de son cinquantième guide Grande-Bretagne et Irlande 2024. Et, pour la première fois de son histoire, la cérémonie n’a pas eu lieu à Londres, mais à Manchester, dans l’Hôtel Midland, édifice néogothique de brique rouge inauguré en 1903, dont la magnificence semble attirer les grandes entreprises françaises : en décembre 2023, le Midland avait déjà servi de camp de base aux équipes Chanel qui organisaient un défilé « métiers d’art » à Manchester.

Pour Michelin, le choix de Manchester n’est pas anodin. Il s’agit de valoriser la province et de souligner que la gastronomie anglo-saxonne ne se résume pas à la capitale, une démarche similaire à celle entreprise en France où, depuis 2022, le lancement du guide n’a plus eu lieu à Paris. « La Grande-Bretagne n’est plus le parent pauvre de la gastronomie européenne, il n’y a plus de désert culinaire », se réjouit une inspectrice locale qui a travaillé à l’élaboration du guide (et qui doit garder l’anonymat).

Au sein d’une sélection pourtant foisonnante, seul un restaurant parvient cette année à décrocher la récompense maximale des trois étoiles. Il s’agit de The Ledbury, à Londres, situé dans le quartier de Notting Hill. Reconnue comme une valeur sûre de la gastronomie locale depuis son ouverture en 2005, l’enseigne avait dû fermer pendant deux ans au moment du Covid-19, et avait alors perdu ses deux étoiles. A cette époque, le chef australien Brett Graham avait fait part de ses doutes quant à sa capacité à rouvrir – il a finalement repris son activité début 2022. « La crise sanitaire a très durement touché les restaurants, il y a eu beaucoup de faillites, mais on observe un regain de dynamisme, avec 150 nouveaux restaurants au guide cette année », commente l’inspectrice.

Pommes de terre aux épices achari

Si The Ledbury a le profil classique d’un établissement trois étoiles Michelin (une cuisine moderne et personnelle fondée sur des produits locaux exceptionnels), des consécrations plus inattendues ont eu lieu du côté des deux macarons. Parmi les six nouvelles tables primées, deux sont indiennes : Gymkhana à Londres et Opheem à Birmingham. « C’est un moment historique pour la gastronomie britannique, s’est émue l’inspectrice. Jusqu’à présent, ce type de cuisine a toujours été assez populaire. Les deux restaurants plébiscités sont non seulement exceptionnels, mais dans des genres très différents. »

Dans le quartier de Mayfair, Gymkhana offre un décor qui évoque les clubs de l’Inde coloniale ; le chef Karam Sethi y propose une cuisine du nord de l’Inde parfaitement exécutée, à base de plats plutôt traditionnels, tels que le poulet tikka masala, l’agneau rogan josh et le biryani aux légumes.

Il vous reste 30% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Source du contenu: www.lemonde.fr

dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici